Spiritualité

/Spiritualité

Marches des fiertés LGBT 2016

David & Jonathan a participé à de nombreuses marches des fiertés LGBT, notamment à Paris où nous avons défilé avec le Groupe Lambda, le Carrefour des Chrétiens Inclusifs, la Communion Béthanie et la Maison Verte sous la bannière "Croyant-e-s tou-te-s uni-e-s pour l'égalité" (voir communiqué de presse) Des marches à la fois festives et militantes, peu après la tuerie homophobe d'Orlando (voir la réaction de D&J).

Communiqué de presse : Nous, chrétien-ne-s lesbiennes, gay, bi, trans ou hétéros, défilerons ensemble lors de la Marche des Fiertés LGBT de Paris

Communiqué de presse : Nous, chrétien-ne-s lesbiennes, gay, bi, trans ou hétéros, défilerons ensemble lors de la Marche des Fiertés LGBT de Paris Pour la première fois cette année, uni-e-s sous une même bannière, nous, chrétien-ne-s lesbiennes, gay, bi', trans' ou hétéros, défilerons ensemble lors de la Marche des Fiertés du samedi 2 juillet à Paris. Avec ce symbole d'unité au sein d'organisations diverses, nous voulons clamer haut et fort que si certaines Églises font preuve de par le monde d’une homophobie parfois très violente, d’autres au contraire font preuve d'une acceptation pleine et entière des personnes LGBT dans toutes les dimensions de leur vie, à la fois spirituelle et affective. Dans des paroisses, la reconnaissance des personnes LGBT et des couples de même sexe progresse et doit continuer à progresser ; plusieurs d'entre elles proposent désormais de bénir ou de marier des couples de femmes et des couples d'hommes. Nous aussi, nous sommes l'Église. Quelques heures avant de défiler, nous serons à 10h30 la Cathédrale américaine de Paris pour une célébration inclusive qui, comme le mot d'ordre de la Marche des Fiertés, mettra l'accent sur la nécessité de faire changer notre société, pour que les personnes trans soient respectées comme toutes les autres personnes, libres et égales en droit et en dignité. À cette occasion, des chrétien.ne.s trans', bi', lesbiennes et gays témoigneront sur leur parcours de vie. Nous fêterons ensemble l'amour inconditionnel de Dieu manifesté en son fils Jésus-Christ pour toutes et tous. Cette célébration œcuménique sera animée conjointement par toutes nos associations et présidée par la chanoine de la Cathédrale, la Révérende Mary Haddad. Le Groupe Lambda, Le Carrefour des Chrétiens Inclusifs, Communion Béthanie, David & Jonathan et La Maison Verte. Contact : groupelambda@gmail.com

Les croyants de toutes les religions disent non à la violence contre les Lesbienne Gay Bi Trans et Intersexe – Believers of all faiths say no to violence against LGBTI people

Les croyants de toutes les religions disent non à la violence contre les Lesbienne Gay Bi Trans et Intersexe Qu'est-ce que « Foi IDAHOBIT 2016 » ? Créée en 2015, « Foi IDAHOBIT » est une campagne de mobilisation des responsables religieux, des représentants religieux, des théologiens et des laïcs européens pour attirer l'attention du public sur l'utilisation abusive de la liberté de religion pour justifier ou inciter à la condamnation, la discrimination et la violence envers les personnes et les communautés LGBTI. La liberté de religion et les droits des LGBTI ne sont non seulement pas mutuellement exclusifs, mais sont une partie intégrante des droits humains. Ils sont conçus pour traiter toutes les personnes avec respect et dignité, indépendamment de leur orientation sexuelle ou identité de genre. Comment pouvez-vous soutenir « Foi IDAHOBIT 2016? » Notre priorité est d'identifier et d'engager les gens de foi qui sont prêts à soutenir IDAHOBIT. Nous pouvons le faire en commençant le 17 mai 2016 une dynamique de réflexions et d'actions dédiées de manière à créer une expression de foi européenne pour lutter contre la discrimination et la violence contre des individus et des communautés LGBTI. Il y a deux possibilités, vous pouvez envisager de : Signer une déclaration pour condamner les discriminations et la violence qui touchent les personnes LGBTI sur www.inclusivefaith.eu; Expliquer dans un clip vidéo ou un message écrit pourquoi la non-discrimination et la non-violence sont des valeurs importantes dans votre vie. Nous sommes heureux de travailler avec vous pour faire connaitre votre engagement, nous opposer à toute violence contre les personnes LGBTI et lutter pour la constitution d’espaces sûrs pour celles et ceux qui sont souvent marginalisés, simplement en raison de leur orientation sexuelle ou identité de genre. Votre contribution [...]

La violence d’une homophobie policée – 29 avril 2016

La violence d’une homophobie policée L’émission de France Culture Sur les docks du mercredi 21 avril 2016 a diffusé le documentaire radiophonique de Stéphane Bonnefoi et Guillaume Baldy : « Église protestante et homosexualité, une affaire de bénédiction » qui revient sur le synode national de l’Église protestante unie de mai 2015 qui a ouvert la possibilité de bénir en son sein des couples de même sexe pour les paroisses qui le souhaiteraient. Christine, paroissienne de Nice, est opposée à la bénédiction des couples de même sexe car pour elle « le projet de Dieu est un couple de mari et femme » et ne voit pas « le projet de Dieu dans un couple de même sexe ». Pourtant, on peut tenir ensemble la nécessaire complémentarité homme-femme et la reconnaissance de nos couples qui ne portent pas un amour moindre qu’un autre et par lesquels peut passer le projet de Dieu pour notre humanité. Cette paroissienne a « eu la curiosité d’aller sur leur site [des Attestants], d’aller les écouter, enfin de voir ». Pourtant opposée comme eux à la bénédiction des couples de même sexe, elle « trouve ça extrêmement violent », « très agressif ». À entendre les propos du pasteur Gilles Boucomont, co-fondateur des Attestants, malgré un discours policé, il y a effectivement une forme de violence à notre encontre : « Est-ce que c’est plus stigmatisant de dire à un homosexuel, mais est-ce que tu as la possibilité d’envisager ta vie sans l’homosexualité que de dire à quelqu’un d’adultère qui est dans ma communauté et à qui je dis mais comment tu fais pour vivre ta vie sans l’adultère ? » Si on demandait à une personne hétérosexuelle si elle a la possibilité d’envisager sa vie sans son hétérosexualité, chacun-e pourra constater ce que ces propos ont [...]

« Exhortation apostolique » du pape François – réaction de David & Jonathan : avril 2016

Réactions de David & Jonathan  à l'« exhortation apostolique » du pape François - 08 avril 2016 Interview d'Elisabeth Saint Guily co-porte parole de D&J   lien - à partir de 11min20 "En tant qu’homosexuel-le-s chrétien-ne-s nous sommes déçu-e-s par ce texte du pape François. Nous attendions que cette « joie de l’amour », dont il est question, concerne aussi les couples homosexuels, et malheureusement, il est très peu question de nous dans ce texte." Intervention d’Elisabeth Saint-Guily sur France Culture le 9 avril au journal de 8h lien - à partir de 8mn11 « Il y a quand même une rupture dans le discours officiel de l’Eglise catholique au sujet de l’homosexualité, puisque, dans le passé, il y avait des expressions beaucoup plus négatives, comme par exemple les 'actes intrinsèquement désordonnés' pour parler des relations homosexuelles. Et finalement, c’est une toute petite avancée pour ce texte dans le fait qu’il y a un changement de vocabulaire. Il est question des unions homosexuelles, il est question d’une orientation homosexuelle. C’est aussi une toute petite avancée qui montre que dans le vocabulaire, ce pape semble mieux nous connaître et s’intéresser à nous d’une manière plus objective. Néanmoins, il reste quand même une inégalité entre les homosexuel-le-s et les hétérosexuel-le-s dans ce texte. Nous attendions quelque chose de l’ordre de ce qui était sorti lors de la première session du synode [catholique sur la famille], où il y avait cette phrase magnifique : 'Les homosexuel-le-s ont des dons et des qualités à apporter aux communautés chrétiennes'. Nous savons que sur le terrain, nous sommes reconnu-e-s dans bien des paroisses pour ce que nous sommes, c’est-à-dire des paroissien-ne-s comme les autres. Malheureusement le texte final du pape François n’est pas allé jusqu’au [...]

Dossiers D&J n°4 – The international scene Being a religious believer and Lesbian, Gay, Bi or Trans around the world

Dossiers D&J n°4 – The international scene Being a religious believer and Lesbian, Gay, Bi or Trans around the world   Paris, 18 February 2016 >> Version française In this latest issue of Dossiers D&J, our association's magazine, we give voice to lesbian, gay, bisexual or transgender (LGBT) people living in Africa, in Eastern Europe, in the Near or Far East, and elsewhere. They are of different religions (Christians from Catholic, Protestant or Orthodox backgrounds, Jews or Muslims), with different convictions, different cultures, from countries where their living conditions are quite variable. They can be faced with violent homophobia or transphobia that puts their psychological or physical existence in danger, to the extent that some of them are obliged to emigrate in order to seek refuge and start their life anew. Others choose to stay and fight for their dignity, in accordance (for some of them) with their faith. Their words, their courage, are our life lessons. Many of them testify that political or religious authorities encourage these LGBT-phobic persecutions in a certain number of countries, especially in Africa, in Eastern Europe and in the Near East. At David & Jonathan, a Christian homosexual movement open to all for more than 40 years, we realise that each of us is faced with a choice about how to welcome others with all their differences. On the other hand, the use of religious arguments for discrimination against, or even persecution of, women and men for what they are, amounts to a misuse and, for Christians, a betrayal of the Gospel message of justice and love. This is why, with our allies, we continue to fight for the emancipation of LGBT people around the world. We hope that [...]

Les couples homos bienvenus à Lourdes à la Saint-Valentin : intervention de David & Jonathan

RMC : Couples homos bienvenus à Lourdes: "Si nous n'ouvrons pas nos cœurs aux réalités de la société, nous commettons une erreur" Première à Lourdes: tous les couples, mariés ou non, homosexuels ou hétérosexuels, divorcés remariés..., sont invités au sanctuaire de la cité mariale à célébrer, samedi et dimanche, la Saint-Valentin. "L'invitation est ouverte à toutes les formes de couples, mariés, non-mariés, homosexuels...", a expliqué l'économe du sanctuaire Thierry Castillo, précisant cependant que les couples ne recevront pas pour autant une bénédiction de l'Eglise. [...] "Un signe fort" Elisabeth Saint-Guily, co-présidente et co-porte-parole de l'association LGBT chrétienne David et Jonathan, salue cette main tendue symbolique du diocèse de Lourdes vers la communauté homosexuelle: "Nous sommes très heureux du signe fort qui est envoyé puisque Lourdes est très symbolique dans le paysage religieux. On sent bien que le pape donne du courage aux catholiques qui souhaite avancer pour l'ouverture. J'encourage les homosexuels du secteur à répondre à l'invitation quitte à être un peu décalés, mais leur présence pourra interpeller les organisateurs, il en ressortira quelque chose de positif". Lire tout l'article -> lien

Les prêtres face au célibat – février 2016

La Croix - Les prêtres face au célibat - 5 février 2016 EXTRAIT : Alors que se tient à Rome du 4 au 6 février un colloque sur le célibat sacerdotal, « La Croix » a demandé à des prêtres comment ils vivaient leur engagement. [...] Solitude et honte : deux sentiments qui ont bouleversé la vie de François, 50 ans. « Adolescent, j’avais compris mon attirance pour les hommes. Je me suis pourtant engagé en toute liberté, car je pensais avoir réglé cette question, avec l’aide de mon père spirituel. Mais j’ai tout pris en pleine figure. » Les revues pornographiques, les « lieux de drague »… François a vécu des années écartelé entre un ministère passionnant et une vie cachée. « Si je ne me suis pas suicidé, je le dois à un ami et à l’association David & Jonathan », souffle-t-il. François a maintenu le dialogue avec son père spirituel. Mais sa rencontre et son installation avec celui qui est toujours son compagnon ont contraint son évêque à le relever de son ministère. [...] Lien vers l'article >> lien  

Dossiers D&J n°4 – L’international : Être croyant-e et Lesbienne Gay Bi ou Trans à travers le monde

Dossiers D&J n°4 – L’international Être croyant-e et Lesbienne Gay Bi ou Trans à travers le monde   Paris, le 17 janvier 2016 English version >> link Dans ce nouveau numéro du magazine de notre association « Dossiers D&J », nous donnons la parole à des personnes Lesbiennes, Gays, Bisexuelles ou Transgenres (LGBT) vivant en Afrique, en Europe de l’Est, au Moyen ou en Extrême Orient, ou ailleurs. Elles sont de différentes religions (chrétien-ne-s de confession catholique, protestante ou orthodoxe, juif-ve-s, musulman-e-s), de différentes convictions, de différentes cultures, de pays où leurs conditions de vie sont très variables. Elles peuvent être exposées à une homophobie ou transphobie violente qui met en péril leur intégrité psychique ou physique, au point que certaines sont obligées de fuir pour rechercher asile et recommencer leur vie. D’autres choisissent de rester et de se battre pour leur dignité, au nom-même, pour certaines, de leur foi. Leurs paroles, leur courage, sont pour nous des leçons de vie. Beaucoup témoignent que des autorités politiques ou religieuses encouragent ces persécutions LGBT-phobes dans un certain nombre de pays, notamment en Afrique, en Europe de l’Est et au Moyen-Orient. A David & Jonathan, mouvement homosexuel chrétien ouvert à toutes et tous depuis plus de 40 ans, nous constatons qu’à chacun-e se pose le choix de l'accueil de l'autre dans sa différence. A l'opposé, l'utilisation d'arguments religieux à des fins de discrimination voire de persécutions envers des femmes et des hommes pour ce qu'ils sont, dont témoignent les vies évoquées ici, constitue pour nous un détournement et, pour des chrétien-ne-s, une trahison du message évangélique de justice et d'amour. C’est pourquoi, avec d’autres, nous continuons à soutenir l'émancipation des personnes LGBT à travers le monde. Nous espérons que [...]

Que disent les Églises chrétiennes au sujet de l’homosexualité ?

Que disent les Églises chrétiennes au sujet de l'homosexualité ? Michael - Janvier 2016 Il y a trois passages principaux de la Bible qui sont régulièrement cités comme indiquant la nature pécheresse de l'acte homosexuel : l'histoire de Sodome dans le livre de la Genèse, deux préceptes légaux dans le livre du Lévitique, un passage de la lettre de Paul aux Romains La quasi-totalité des exégètes sérieux considèrent actuellement que ces trois textes ne parlent pas de l'homosexualité telle qu'elle se vit actuellement. Dans le texte qui suit, je donne mon point de vue de théologien amateur, passionné de théologie et d'études bibliques. Je vous prie d'excuser les limites et les approximations inévitables dans un si court texte sur un sujet si vaste. Jusque vers 1960 toutes les Églises chrétiennes ont pris des positions négatives au sujet des actes homosexuels, les considérant comme des péchés, des actes de rejet de Dieu, un vice librement choisi. Mais pour quelles raisons? Il y a des différences de nuances entre ces positions et ces différences ont leur origine dans les différentes manières de concevoir l'autorité à l'intérieur de chaque Église. La Bible Il y a un point en commun entre toutes ces Églises : l'autorité qu'elles reconnaissent à la Bible, un ensemble de textes divers où Dieu se révèle à nous. Généralement, les Églises acceptent maintenant que les textes bibliques ont eu des auteurs humains, mais des auteurs inspirés par une expérience de Dieu qu'ils ont vécue eux-mêmes avec leur communauté. Ainsi le texte ne serait pas dicté mot à mot par Dieu, mais reflète une expérience de Dieu située dans une époque et un contexte donnés. Cette approche des textes est appelée historico-critique. Or il y a trois [...]