Spiritualité

/Spiritualité

Semaine des fiertés 2017 de Paris à David & Jonathan

Semaine des fiertés 2017 de Paris à David & Jonathan

Et Dieu vit que tout cela était très bon

Et Dieu vit que tout cela était très bon Des LGBT catholiques en Europe racontent leurs parcours Par  Sandra Taylor en Hazel Barnes - Traduction de l’anglais par David & Jonathan Les témoignages des LGBT catholiques dans ce livre vous changeront la vie’, déclare Sœur Jeannine Gramick dans son prologue. Vous trouverez ici 34 récits de vie répartis en six thèmes : Famille, Chez moi dans le catholicisme ? Une vie religieuse ? Un long chemin, Événements significatifs et Promouvoir la compréhension et l’accueil. Les auteurs sont lesbiennes, gays, bisexuels, transgenre ou de genre non binaire, et leur âge s’étend de la vingtaine à plus de 80 ans. Ils sont de tous les milieux et habitent 13 pays différents d’Europe : Albanie, Allemagne, Angleterre,  Belgique, Espagne, France, Italie, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque et Russie. Ces récits sont à lire en silence ou à haute voix, par tout lecteur – religieux ou non, LGBT ou non. Les auteurs partagent leur vie de LGBT et de catholiques pour améliorer la connaissance, la compréhension et l’accueil des catholiques LGBT et pour faciliter le parcours de ceux qui luttent encore pour s’accepter comme à la fois LGBT et catholique. ° Autres langues -> lien ° Achat -> lien

Sébastien de D&J : « On peut être homo, catho et bien dans ses baskets »

Extrait de l’article de Tétu 23 décembre 2016 -> lien   Sébastien est “homo, catho, bien dans ses abdos et bien dans ses baskets”. Il envisage toujours de devenir prêtre bien que le sacerdoce soit interdit aux homosexuels parce qu’”après tout pourquoi pas.” « Je viens d’une famille protestante. J’ai toujours été sensible à tout ce qui était religieux : je chantais dans la chorale, je me suis pas mal investi… Adulte, je ne me suis pas retrouvé dans l’Église protestante à cause de la spiritualité et des pratiques ; je trouvais que la foi n’était pas suffisamment approfondie. Un peu entraîné par les copains de classe, je suis allé à l’aumônerie des étudiants catholiques et petit à petit j’ai migré vers le catholicisme. » Sébastien habite à Paris et travaille à Nanterre, en proche banlieue parisienne. Chaque jour, il prie pendant une vingtaine de minutes. Le dimanche il se rend à la messe. Il a déjà animé les ondes des radios chrétiennes francophones, il a déjà organisé des pèlerinages. “Mais la plupart du temps, je me présente différemment ! Juste comme Sébastien.” Homo et catho. D’ailleurs, en témoignant aujourd’hui, il dit qu’il “joue avec le feu” car “chez les chrétiens, l’homosexualité est taboue”, même en 2016. Pour autant, il ne croit pas se cacher; il préfère dire qu’il se protège. De son entourage mais aussi des autres, lui qui n’a jamais fait de coming-out officiel car il estime qu’il n’a “besoin de la validation de personne”. Il a découvert son attirance pour les garçons lorsqu’il avait la vingtaine, en même temps qu’il approfondissait sa foi. « Moi l’homosexualité, je ne savais même pas que le terme existait. Je ne savais pas qu’il pouvait y avoir de l’affection [...]

David & Jonathan sur radio Pluriel – Lyon, le 2 novembre 2016

Dans cette belle émission, Marie-Hélène et Pascal parlent de David & Jonathan. Il et elle décrivent l’accueil à D&J, chaque fois différent mais si important, et le partage, qui est l’essence de D&J. « En écoutant l’autre on peut travailler sur soi-même et faire son propre chemin. » Il et elle réaffirment que l’on peut être chrétien-ne, ou d’une autre religion, agnostique ou athée, et lesbienne, gay, bi ou trans, et  « vivre son homosexualité, vivre sa spiritualité, vivre avec et dans son corps ». Leur regard est distant vis à vis- des institutions ecclésiastiques, et sur l’homophobie qu’elles peuvent engendrer. Il et elle nous rappellent la dénonciation, par D&J et par d’autres, des actes et des discours LGBT-phobes. Marie-Hélène et Pascal nous montrent  l’importance de rencontrer les personnes, et du travail sur l’acceptation des LGBT, qui se fait sur le terrain, dans les communautés. A écouter et à réécouter !

Dossiers D&J n°5 : Solidarité – sept 2016

Dossiers D&J n°5 – Solidarité Des parcours de vie solidaires     Paris, le 18 septembre 2016 David & Jonathan est un mouvement qui propose un accueil bienveillant et inclusif, pour les personnes Lesbiennes Gays Bi ou Trans chrétiennes et en recherche. Comme d'autres acteurs de la vie citoyenne, et en tant qu’association chrétienne LGBT, nous sommes interpellé-e-s par les inégalités et l'exclusion en France et dans le monde. Des personnes LGBT, chrétiennes ou non, se tournent vers D&J, ou vers nos partenaires, parce qu'elles sont victimes de violences, exclues de leur famille ou de leur communauté de croyant-e-s. Et nous ne savons pas toujours comment répondre. C’est pourquoi, dans ce nouveau numéro du magazine de notre association « Dossiers D&J », nous avons voulu donner la parole à des personnes investies dans des actions de solidarité. Ce sont des femmes et des hommes d’origines sociales et culturelles différentes, chrétien-ne-s ou non, LGBT ou non, adhérent-e-s de D&J ou non. Les sources de leurs engagements personnels varient : certain-e-s ont traversé d’importantes difficultés personnelles, voire « l’épreuve du rien », se sont reconstruit-e-s avec d’autres et éprouvent maintenant le besoin de donner. D’autres sont poussé-e-s par la colère face aux injustices, d’autres ont reçu l’engagement en « héritage familial ». Les formes que revêtent leurs engagements solidaires sont très variées : accueil, groupe de parole, prise de responsabilité associative, militance, engagement professionnel envers des populations plus fragiles, etc. Une volonté de véritable « écoute de l’autre » est commune à toutes ces formes de solidarité. Les motivations spirituelles des personnes interrogées sont multiples : citoyen-ne, humaniste, chrétien-ne, etc. L’engagement questionne sur notre appartenance à une humanité qui nous dépasse et sur la relation à « notre prochain-e ». Nous espérons que les témoignages rassemblés ici viendront nous [...]

Réaction de David & Jonathan suite à l’attentat barbare de Saint-Étienne-du-Rouvray

Réaction de David & Jonathan suite à l'attentat barbare de Saint-Étienne-du-Rouvray   Paris, le 28 juillet 2016 David & Jonathan est consternée par les évènements tragiques de Saint-Étienne-du-Rouvray. Nos premières pensées de chrétien-ne-s et citoyen-ne-s vont aux victimes et à leurs proches. Plusieurs responsables de l'Église catholique, ainsi que d'autres religions, ont réagi en manifestant une grande dignité et en lançant des appels à la fraternité, à la paix et à l'alliance. David & Jonathan, mouvement homosexuel chrétien ouvert à toutes et tous, s'associe à cet appel. Dans ce contexte, nous sommes choqué-e-s des paroles de l’archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, qui lors de l'homélie qu’il a prononcée pendant la messe d'hommage aux victimes à Notre-Dame le 27 juillet, a notamment parlé du « Silence des élites devant les déviances des mœurs et légalisation des déviances » (1). Nous estimons qu'assimiler, de près ou de loin, la violence terroriste et le combat d'émancipation des personnes LGBT est un total contresens après la tuerie d'Orlando en Floride le 11 juin dernier et, d'une certaine manière, une insulte à la mémoire des victimes gays et de leurs ami-e-s. Nous espérons qu'il y aura de sa part des éclaircissements et qu'il récusera cette façon de faire de la récupération politique au moment où il serait plus important de nous recueillir et de nous rassembler. L'enjeu auquel nous faisons face est la défense de la paix et de la liberté, ici et ailleurs, face à la barbarie. Dans ce moment tragique que nous traversons, nous appelons tous les responsables religieux ou politiques à éviter toute forme de récupération et au contraire à œuvrer pour le rassemblement et la solidarité. David & Jonathan ___________ (1) Extrait de la déclaration [...]

Marches des fiertés LGBT 2016

David & Jonathan a participé à de nombreuses marches des fiertés LGBT, notamment à Paris où nous avons défilé avec le Groupe Lambda, le Carrefour des Chrétiens Inclusifs, la Communion Béthanie et la Maison Verte sous la bannière "Croyant-e-s tou-te-s uni-e-s pour l'égalité" (voir communiqué de presse) Des marches à la fois festives et militantes, peu après la tuerie homophobe d'Orlando (voir la réaction de D&J).

Communiqué de presse : Nous, chrétien-ne-s lesbiennes, gay, bi, trans ou hétéros, défilerons ensemble lors de la Marche des Fiertés LGBT de Paris

Communiqué de presse : Nous, chrétien-ne-s lesbiennes, gay, bi, trans ou hétéros, défilerons ensemble lors de la Marche des Fiertés LGBT de Paris Pour la première fois cette année, uni-e-s sous une même bannière, nous, chrétien-ne-s lesbiennes, gay, bi', trans' ou hétéros, défilerons ensemble lors de la Marche des Fiertés du samedi 2 juillet à Paris. Avec ce symbole d'unité au sein d'organisations diverses, nous voulons clamer haut et fort que si certaines Églises font preuve de par le monde d’une homophobie parfois très violente, d’autres au contraire font preuve d'une acceptation pleine et entière des personnes LGBT dans toutes les dimensions de leur vie, à la fois spirituelle et affective. Dans des paroisses, la reconnaissance des personnes LGBT et des couples de même sexe progresse et doit continuer à progresser ; plusieurs d'entre elles proposent désormais de bénir ou de marier des couples de femmes et des couples d'hommes. Nous aussi, nous sommes l'Église. Quelques heures avant de défiler, nous serons à 10h30 la Cathédrale américaine de Paris pour une célébration inclusive qui, comme le mot d'ordre de la Marche des Fiertés, mettra l'accent sur la nécessité de faire changer notre société, pour que les personnes trans soient respectées comme toutes les autres personnes, libres et égales en droit et en dignité. À cette occasion, des chrétien.ne.s trans', bi', lesbiennes et gays témoigneront sur leur parcours de vie. Nous fêterons ensemble l'amour inconditionnel de Dieu manifesté en son fils Jésus-Christ pour toutes et tous. Cette célébration œcuménique sera animée conjointement par toutes nos associations et présidée par la chanoine de la Cathédrale, la Révérende Mary Haddad. Le Groupe Lambda, Le Carrefour des Chrétiens Inclusifs, Communion Béthanie, David & Jonathan et La Maison Verte. Contact : groupelambda@gmail.com

Les croyants de toutes les religions disent non à la violence contre les Lesbienne Gay Bi Trans et Intersexe – Believers of all faiths say no to violence against LGBTI people

Les croyants de toutes les religions disent non à la violence contre les Lesbienne Gay Bi Trans et Intersexe Qu'est-ce que « Foi IDAHOBIT 2016 » ? Créée en 2015, « Foi IDAHOBIT » est une campagne de mobilisation des responsables religieux, des représentants religieux, des théologiens et des laïcs européens pour attirer l'attention du public sur l'utilisation abusive de la liberté de religion pour justifier ou inciter à la condamnation, la discrimination et la violence envers les personnes et les communautés LGBTI. La liberté de religion et les droits des LGBTI ne sont non seulement pas mutuellement exclusifs, mais sont une partie intégrante des droits humains. Ils sont conçus pour traiter toutes les personnes avec respect et dignité, indépendamment de leur orientation sexuelle ou identité de genre. Comment pouvez-vous soutenir « Foi IDAHOBIT 2016? » Notre priorité est d'identifier et d'engager les gens de foi qui sont prêts à soutenir IDAHOBIT. Nous pouvons le faire en commençant le 17 mai 2016 une dynamique de réflexions et d'actions dédiées de manière à créer une expression de foi européenne pour lutter contre la discrimination et la violence contre des individus et des communautés LGBTI. Il y a deux possibilités, vous pouvez envisager de : Signer une déclaration pour condamner les discriminations et la violence qui touchent les personnes LGBTI sur www.inclusivefaith.eu; Expliquer dans un clip vidéo ou un message écrit pourquoi la non-discrimination et la non-violence sont des valeurs importantes dans votre vie. Nous sommes heureux de travailler avec vous pour faire connaitre votre engagement, nous opposer à toute violence contre les personnes LGBTI et lutter pour la constitution d’espaces sûrs pour celles et ceux qui sont souvent marginalisés, simplement en raison de leur orientation sexuelle ou identité de genre. Votre contribution [...]

La violence d’une homophobie policée – 29 avril 2016

La violence d’une homophobie policée L’émission de France Culture Sur les docks du mercredi 21 avril 2016 a diffusé le documentaire radiophonique de Stéphane Bonnefoi et Guillaume Baldy : « Église protestante et homosexualité, une affaire de bénédiction » qui revient sur le synode national de l’Église protestante unie de mai 2015 qui a ouvert la possibilité de bénir en son sein des couples de même sexe pour les paroisses qui le souhaiteraient. Christine, paroissienne de Nice, est opposée à la bénédiction des couples de même sexe car pour elle « le projet de Dieu est un couple de mari et femme » et ne voit pas « le projet de Dieu dans un couple de même sexe ». Pourtant, on peut tenir ensemble la nécessaire complémentarité homme-femme et la reconnaissance de nos couples qui ne portent pas un amour moindre qu’un autre et par lesquels peut passer le projet de Dieu pour notre humanité. Cette paroissienne a « eu la curiosité d’aller sur leur site [des Attestants], d’aller les écouter, enfin de voir ». Pourtant opposée comme eux à la bénédiction des couples de même sexe, elle « trouve ça extrêmement violent », « très agressif ». À entendre les propos du pasteur Gilles Boucomont, co-fondateur des Attestants, malgré un discours policé, il y a effectivement une forme de violence à notre encontre : « Est-ce que c’est plus stigmatisant de dire à un homosexuel, mais est-ce que tu as la possibilité d’envisager ta vie sans l’homosexualité que de dire à quelqu’un d’adultère qui est dans ma communauté et à qui je dis mais comment tu fais pour vivre ta vie sans l’adultère ? » Si on demandait à une personne hétérosexuelle si elle a la possibilité d’envisager sa vie sans son hétérosexualité, chacun-e pourra constater ce que ces propos ont [...]