Ressources documentaires

/Ressources documentaires

Dossiers D&J n°7 – L’immense diversité des sexualités humaines

Dossiers D&J n° 7 -  L’immense diversité des sexualités humaines   Paris, le 8 juin 2018   Dans le présent numéro des Dossiers D&J, nous avons choisi d’aborder le thème des sexualités car, que la relation physique soit vécue ou pas, notre sexualité est présente quels que soient notre âge, notre genre, notre orientation sexuelle, notre situation de santé ou de handicap, notre culture. Ce thème, aux multiples facettes, touche l’identité, la relation au corps, la séduction, le désir et le plaisir, le tabou, les maladies, la parentalité, le social, le droit, les spiritualités, et bien sûr nos amours. La sexualité est une dimension forte de l’identité qui n’est pas foncièrement différente de l’affectivité en général. Quand on arrive à avoir une sexualité épanouie en tant qu’adulte, quand on accepte de l’explorer, de la vivre, de lever certaines inhibitions, on va mieux dans son corps et dans sa tête. L’acceptation du désir et du plaisir est très différente d’un individu à l’autre (de l’échec à l’épanouissement). Les pratiques peuvent être très variées et ramènent bien souvent à la question de la relation à l’autre. La sexualité est souvent vécue dans le cadre d’un couple. L’affection et l’amour se construisent et nécessitent un travail pour ne pas tout balancer à la première anicroche. D’autres inventent des formes de relations différentes (couples ayant des relations sexuelles extraconjugales voire polyamours, célibataires multipartenaires ou absence de rapport sexuels, etc.). La question de la santé physique ou psychique influe fortement sur la manière dont nous vivons notre sexualité, que ce soit dans l’acceptation de soi, ou la manière dont nous nous protégeons ou pas contre les maladies sexuellement transmissibles et acceptons ou pas l’autre quand il-elle est malade par exemple [...]

PMA pour toutes les femmes : Contribution de David & Jonathan

PMA pour toutes les femmes Contribution de David & Jonathan   Paris, le 27 mai 2018   David & Jonathan, mouvement LGBT chrétien ouvert à toutes et tous, s’engage en faveur de l’ouverture de la PMA à toutes les femmes. Notre mouvement s’implique dans le débat public sur cette question, en faisant entendre la parole de personnes concernées. Nous nous exprimons en tant que mouvement LGBT engagé contre les discriminations, mais aussi en tant que mouvement chrétien, en ayant un regard d’ouverture sur les questions éthiques liées à la Procréation Médicalement Assistée, pour tous les couples de femmes. Aujourd’hui, le débat public qui s’est engagé ne nous paraît pas permettre de faire entendre la parole des personnes concernées, cela questionne la légitimité de certains des débats publics. L’ouverture de l’accès aux techniques de procréation médicalement assistée à toutes les femmes est avant tout une décision politique. Elle nous parait être mise de manière inappropriée sur le même plan que d’autres  nécessaires réflexions bioéthiques qui portent sur le contenu même des techniques et la manière de les organiser. Cela a pour effet de détourner le débat des questions essentielles en utilisant les familles LGBT comme épouvantail, en les stigmatisant et en permettant, voir en légitimant, l’expression d’une homophobie latente, d’autant plus que l’on ne donne pas ou peu la parole aux familles directement concernées. Faute d’écoute des parcours de vie, l’ignorance conduit à des approximations dans l’usage des termes et favorise les préjugés, l’homophobie et le sexisme. La PMA telle qu’elle existe, en France et à l’étranger, le rôle du donneur, l’anonymat du don, sont des questions importantes et délicates. A l’heure où six Français sur dix soutiennent l’ouverture de la PMA aux couples de femmes, nous pensons que la seule façon d’obtenir [...]

Dossiers D&J n°5 : Solidarité – sept 2016

Dossiers D&J n°5 – Solidarité Des parcours de vie solidaires     Paris, le 18 septembre 2016 David & Jonathan est un mouvement qui propose un accueil bienveillant et inclusif, pour les personnes Lesbiennes Gays Bi ou Trans chrétiennes et en recherche. Comme d'autres acteurs de la vie citoyenne, et en tant qu’association chrétienne LGBT, nous sommes interpellé-e-s par les inégalités et l'exclusion en France et dans le monde. Des personnes LGBT, chrétiennes ou non, se tournent vers D&J, ou vers nos partenaires, parce qu'elles sont victimes de violences, exclues de leur famille ou de leur communauté de croyant-e-s. Et nous ne savons pas toujours comment répondre. C’est pourquoi, dans ce nouveau numéro du magazine de notre association « Dossiers D&J », nous avons voulu donner la parole à des personnes investies dans des actions de solidarité. Ce sont des femmes et des hommes d’origines sociales et culturelles différentes, chrétien-ne-s ou non, LGBT ou non, adhérent-e-s de D&J ou non. Les sources de leurs engagements personnels varient : certain-e-s ont traversé d’importantes difficultés personnelles, voire « l’épreuve du rien », se sont reconstruit-e-s avec d’autres et éprouvent maintenant le besoin de donner. D’autres sont poussé-e-s par la colère face aux injustices, d’autres ont reçu l’engagement en « héritage familial ». Les formes que revêtent leurs engagements solidaires sont très variées : accueil, groupe de parole, prise de responsabilité associative, militance, engagement professionnel envers des populations plus fragiles, etc. Une volonté de véritable « écoute de l’autre » est commune à toutes ces formes de solidarité. Les motivations spirituelles des personnes interrogées sont multiples : citoyen-ne, humaniste, chrétien-ne, etc. L’engagement questionne sur notre appartenance à une humanité qui nous dépasse et sur la relation à « notre prochain-e ». Nous espérons que les témoignages rassemblés ici viendront nous [...]

Dossiers D&J n°4 – L’international : Être croyant-e et Lesbienne Gay Bi ou Trans à travers le monde

Dossiers D&J n°4 – L’international Être croyant-e et Lesbienne Gay Bi ou Trans à travers le monde   Paris, le 17 janvier 2016 English version >> link Dans ce nouveau numéro du magazine de notre association « Dossiers D&J », nous donnons la parole à des personnes Lesbiennes, Gays, Bisexuelles ou Transgenres (LGBT) vivant en Afrique, en Europe de l’Est, au Moyen ou en Extrême Orient, ou ailleurs. Elles sont de différentes religions (chrétien-ne-s de confession catholique, protestante ou orthodoxe, juif-ve-s, musulman-e-s), de différentes convictions, de différentes cultures, de pays où leurs conditions de vie sont très variables. Elles peuvent être exposées à une homophobie ou transphobie violente qui met en péril leur intégrité psychique ou physique, au point que certaines sont obligées de fuir pour rechercher asile et recommencer leur vie. D’autres choisissent de rester et de se battre pour leur dignité, au nom-même, pour certaines, de leur foi. Leurs paroles, leur courage, sont pour nous des leçons de vie. Beaucoup témoignent que des autorités politiques ou religieuses encouragent ces persécutions LGBT-phobes dans un certain nombre de pays, notamment en Afrique, en Europe de l’Est et au Moyen-Orient. A David & Jonathan, mouvement homosexuel chrétien ouvert à toutes et tous depuis plus de 40 ans, nous constatons qu’à chacun-e se pose le choix de l'accueil de l'autre dans sa différence. A l'opposé, l'utilisation d'arguments religieux à des fins de discrimination voire de persécutions envers des femmes et des hommes pour ce qu'ils sont, dont témoignent les vies évoquées ici, constitue pour nous un détournement et, pour des chrétien-ne-s, une trahison du message évangélique de justice et d'amour. C’est pourquoi, avec d’autres, nous continuons à soutenir l'émancipation des personnes LGBT à travers le monde. Nous espérons que [...]

Livre « Les homosexuel-le-s ont-ils une âme ? »

15 juin 2008 : Enfin dans les bacs, notre livre "les homosexuels ont-ils une âme ?" Œuvre collective de David & Jonathan, qui a nécessité plusieurs années de travail, le livre de témoignages "les homosexuels ont-ils une âme ?" est paru chez l’Harmattan. « Comment peut-on être à la fois homosexuel et chrétien dans une Église traditionnellement homophobe ? » La question qui commence à faire débat trouve ici sa plus juste réponse. Sans écran falsificateur, elle jaillit du cœur même des intéressé(e)s sous une forme inédite : une centaine de témoignages de tous horizons, toutes générations confondues. Une pluralité de voix, un message unique : « Oui la route est dure, mais il y en a une ! Notre singularité même est notre chemin de spiritualité. Le monde et les Églises ont besoin de notre parole particulière. Notre expérience éclaire d’un jour nouveau la sexualite humaine et son rapport au divin. » Ce livre concerne tout un chacun, croyant ou non, dans son histoire intime. Il va aider tous ceux qui sont encore en souffrance à progresser sur le chemin de la paix. Ce recueil a été composé par des membres de l’association David & Jonathan. Ni secte, ni gay church, ce mouvement onginal sur la ligne de crête entre Église et groupements gays invite à la réflexion commune et à la réconciliation. Il réaffirme ici ce qui fait le credo de sa charte « la sexualité est un don de Dieu. Libre à chacun(e) d’en faire une force de vie et d’amour ». Le livre est disponible dans les librairies mais aussi sur le site de l’Harmattan : ou la Fnac  

15 juin 2008 : Enfin dans les bacs, notre livre « Les homosexuels ont-ils une âme ? »

    COMMUNIQUE DE PRESSE   Œuvre collective de David & Jonathan, qui a nécessité plusieurs années de travail, le livre de témoignages "Les homosexuels ont-ils une âme ?" est paru chez l’Harmattan.   Les homosexuels ont ils une âme ? Livre de David & Jonathan   Comment peut-on être à la fois homosexuel et chrétien dans une Église traditionnellement homophobe ? La question qui commence à faire débat trouve ici sa plus juste réponse. Sans écran falsificateur, elle jaillit du cœur même des intéressé(e)s sous une forme inédite : une centaine de témoignages de tous horizons, toutes générations confondues.   Une pluralité de voix, un message unique : « Oui la route est dure, mais il y en a une ! Notre singularité même est notre chemin de spiritualité. Le monde et les Églises ont besoin de notre parole particulière. Notre expérience éclaire d’un jour nouveau la sexualité humaine et son rapport au divin.»   Ce livre concerne tout un chacun, croyant ou non, dans son histoire intime. Il va aider tous ceux qui sont encore en souffrance à progresser sur le chemin de la paix. Ce recueil a été composé par des membres de l’association David & Jonathan. Ni secte, ni gay church, ce mouvement onginal sur la ligne de crête entre Église et groupements gays invite à la réflexion commune et à la réconciliation. Il réaffirme ici ce qui fait le credo de sa charte « la sexualité est un don de Dieu. Libre à chacun(e) d’en faire une force de vie et d’amour ».   Le livre est disponible dans les librairies mais aussi sur le site de L'Harmattan et de la Fnac.

A Dieu Julien, Caroline Gréco, 1996

Editions Critérion   La tolérance : accepter et respecter l’autre, ses différences, même si celles-ci vont à l’encontre de nos idées, de notre manière de voir, de notre manière de vivre ”. Ces phrases sont dites dans un esprit d’accueil des personnes différentes sans restriction mais on peut faire l’hypothèse qu’elles concernent aussi plus spécifiquement le regard de l’auteur sur l’homosexualité. Sur les difficultés d’accepter la “ différence ” de Julien, son fils gay, Caroline Gréco ne reviendra pratiquement pas. L’homosexualité n’est pas le thème central de ce livre même si elle est abordée simplement, sans honte et culpabilité. Il s’agit ici d’autre combat livré par Julien et sa famille : une lutte contre le Sida et les préjugés qui l’entourent. Ce livre écrit par une mère s’adresse à son fils disparu, mort de cette singulière maladie. La description des changements physiques, psychologiques, familiaux et sociaux qu’elle entraîne, de l’isolement à laquelle elle conduit est bouleversante. Ecrit en 1996, ce récit témoigne du manque d’informations dans les années 80-90 et des idées reçues du moment sur les modes de transmission et les personnes malades (et aujourd’hui ?). Il montre aussi comment la foi et la pratique spirituelle revigorées de Julien l’aideront à vivre le temps qui reste et à accepter la mort. C’est une lecture indispensable pour toutes celles et tous ceux qui se sentent concernés par le Sida et qui veulent lutter contre l’ignorance et l’intolérance, ces deux autres “ terribles maladies ” qui sont la cause de bien des souffrances. Tout public, accompagnants des malades du Sida.

Plusieurs vies, Rachid O., 1996

Rabat, Tanger, Zurich, Paris. Plusieurs vies se croisent et se décroisent. Tendresses recherchées et partagées, tendresses déçues. Dans une langue simple, presque naïve, Rachid raconte ses amitiés, avec Vincent en Suisse, avec son oncle, avec Alexis à Paris ... Rien ne se passe vraiment, mais le désir et le souvenir sont si forts. Une douce errance hante ces hommes sans inquiétude. Ils cherchent et trouvent, à leur façon, un peu d’affection. Ce recueil de six nouvelles mérite son titre. C’est comme une ballade douce-amère entre des villes-lumière et des chairs avides. On pourrait reprocher à l’auteur la pauvreté du style, la banalité des histoires. Pourtant, ce parcours sinueux du Maroc à la Suisse et de la Suisse à la France n’est pas désagréable. Derrière le masque, le narrateur laisse entrevoir la vacuité d’une existence sans buts ni repères.

Plus fort que moi, Guillaume Dustan, 1998

Dans ce récit quasi autobiographique, un jeune homosexuel raconte en Détail les rencontres multiples qu’il entreprend afin d’explorer ses fantasmes. L’œuvre de Guillaume Dustan, à l’image de sa vie, est brutale et tragique. Les rapports sexuels sont décrits avec une froideur clinique, où les partenaires se succèdent comme des ombres. La folle épopée de Guillaume est aussi une descente aux enfers : drogue, séropositivité, violence, isolement. La multiplication de relations d’où tout espoir d’amour est banni, resserre l’étau d’une solitude abhorrée. Au bout du compte, l’homme demeure seul, vide, déjà en proie à un nouveau désir, "plus fort que lui". Ce récit angoissant est implacable : le lecteur subit jusqu’à la nausée la fuite éperdue d’un être déboussolé.

Ogres, Pier-Angelo Polver, 2002

Pierre, marié et père d’un petit garçon, vit en parfaite harmonie avec son épouse. Pourtant, une pulsion le poussera à tromper sa femme avec un homme !... La découverte de ces nouveaux plaisirs est pour lui une révélation ; il se séparera de sa femme tout en restant en très bon terme avec elle pour vivre sa nouvelle vie d’homosexuel.