Protestant

/Protestant

La violence d’une homophobie policée – 29 avril 2016

La violence d’une homophobie policée L’émission de France Culture Sur les docks du mercredi 21 avril 2016 a diffusé le documentaire radiophonique de Stéphane Bonnefoi et Guillaume Baldy : « Église protestante et homosexualité, une affaire de bénédiction » qui revient sur le synode national de l’Église protestante unie de mai 2015 qui a ouvert la possibilité de bénir en son sein des couples de même sexe pour les paroisses qui le souhaiteraient. Christine, paroissienne de Nice, est opposée à la bénédiction des couples de même sexe car pour elle « le projet de Dieu est un couple de mari et femme » et ne voit pas « le projet de Dieu dans un couple de même sexe ». Pourtant, on peut tenir ensemble la nécessaire complémentarité homme-femme et la reconnaissance de nos couples qui ne portent pas un amour moindre qu’un autre et par lesquels peut passer le projet de Dieu pour notre humanité. Cette paroissienne a « eu la curiosité d’aller sur leur site [des Attestants], d’aller les écouter, enfin de voir ». Pourtant opposée comme eux à la bénédiction des couples de même sexe, elle « trouve ça extrêmement violent », « très agressif ». À entendre les propos du pasteur Gilles Boucomont, co-fondateur des Attestants, malgré un discours policé, il y a effectivement une forme de violence à notre encontre : « Est-ce que c’est plus stigmatisant de dire à un homosexuel, mais est-ce que tu as la possibilité d’envisager ta vie sans l’homosexualité que de dire à quelqu’un d’adultère qui est dans ma communauté et à qui je dis mais comment tu fais pour vivre ta vie sans l’adultère ? » Si on demandait à une personne hétérosexuelle si elle a la possibilité d’envisager sa vie sans son hétérosexualité, chacun-e pourra constater ce que ces propos ont [...]

Dossiers D&J n°4 – L’international : Être croyant-e et Lesbienne Gay Bi ou Trans à travers le monde

Dossiers D&J n°4 – L’international Être croyant-e et Lesbienne Gay Bi ou Trans à travers le monde   Paris, le 17 janvier 2016 English version >> link Dans ce nouveau numéro du magazine de notre association « Dossiers D&J », nous donnons la parole à des personnes Lesbiennes, Gays, Bisexuelles ou Transgenres (LGBT) vivant en Afrique, en Europe de l’Est, au Moyen ou en Extrême Orient, ou ailleurs. Elles sont de différentes religions (chrétien-ne-s de confession catholique, protestante ou orthodoxe, juif-ve-s, musulman-e-s), de différentes convictions, de différentes cultures, de pays où leurs conditions de vie sont très variables. Elles peuvent être exposées à une homophobie ou transphobie violente qui met en péril leur intégrité psychique ou physique, au point que certaines sont obligées de fuir pour rechercher asile et recommencer leur vie. D’autres choisissent de rester et de se battre pour leur dignité, au nom-même, pour certaines, de leur foi. Leurs paroles, leur courage, sont pour nous des leçons de vie. Beaucoup témoignent que des autorités politiques ou religieuses encouragent ces persécutions LGBT-phobes dans un certain nombre de pays, notamment en Afrique, en Europe de l’Est et au Moyen-Orient. A David & Jonathan, mouvement homosexuel chrétien ouvert à toutes et tous depuis plus de 40 ans, nous constatons qu’à chacun-e se pose le choix de l'accueil de l'autre dans sa différence. A l'opposé, l'utilisation d'arguments religieux à des fins de discrimination voire de persécutions envers des femmes et des hommes pour ce qu'ils sont, dont témoignent les vies évoquées ici, constitue pour nous un détournement et, pour des chrétien-ne-s, une trahison du message évangélique de justice et d'amour. C’est pourquoi, avec d’autres, nous continuons à soutenir l'émancipation des personnes LGBT à travers le monde. Nous espérons que [...]

Que disent les Églises chrétiennes au sujet de l’homosexualité ?

Que disent les Églises chrétiennes au sujet de l'homosexualité ? Michael - Janvier 2016 Il y a trois passages principaux de la Bible qui sont régulièrement cités comme indiquant la nature pécheresse de l'acte homosexuel : l'histoire de Sodome dans le livre de la Genèse, deux préceptes légaux dans le livre du Lévitique, un passage de la lettre de Paul aux Romains La quasi-totalité des exégètes sérieux considèrent actuellement que ces trois textes ne parlent pas de l'homosexualité telle qu'elle se vit actuellement. Dans le texte qui suit, je donne mon point de vue de théologien amateur, passionné de théologie et d'études bibliques. Je vous prie d'excuser les limites et les approximations inévitables dans un si court texte sur un sujet si vaste. Jusque vers 1960 toutes les Églises chrétiennes ont pris des positions négatives au sujet des actes homosexuels, les considérant comme des péchés, des actes de rejet de Dieu, un vice librement choisi. Mais pour quelles raisons? Il y a des différences de nuances entre ces positions et ces différences ont leur origine dans les différentes manières de concevoir l'autorité à l'intérieur de chaque Église. La Bible Il y a un point en commun entre toutes ces Églises : l'autorité qu'elles reconnaissent à la Bible, un ensemble de textes divers où Dieu se révèle à nous. Généralement, les Églises acceptent maintenant que les textes bibliques ont eu des auteurs humains, mais des auteurs inspirés par une expérience de Dieu qu'ils ont vécue eux-mêmes avec leur communauté. Ainsi le texte ne serait pas dicté mot à mot par Dieu, mais reflète une expérience de Dieu située dans une époque et un contexte donnés. Cette approche des textes est appelée historico-critique. Or il y a trois [...]

What do Christian Churches say about homosexuality?

What do Christian Churches say about homosexuality? By Michael - Jan 2016 In the following text, I give my own point of view as an amateur theologian, passionately interested in theology and Bible study. Please forgive its limitations and approximations: they are inevitable in such a short text on such a complex subject. Up until around 1960 all Christian churches took negative attitudes on the subject of homosexual acts and considered them as sins, i.e. acts that rejected God, and a freely chosen vice. But for what reasons? There are differences of nuance between their positions and these differences have their origin in the different ways of conceiving authority within each Church. The Bible All these Churches have a point in common: the authority that they give to the Bible, a set of diverse texts in which God reveals himself to us. Most Churches now accept that the Biblical texts were written by human authors, but these authors were inspired by an experience of God that they had lived themselves together with their community. So the text was not dictated word-for-word by God, but reflects an experience of God situated in a given era and in a given context. This is call the historico-critical approach to the Bible. Now there are three main passages in the Bible that are regularly quoted as indicating the sinful nature of the homosexual act: the story of Sodom in the book of Genesis (Gen 19:1-28), two legal precepts in the book of Leviticus (Lev 18:22 and 20:13), and a passage from Paul's letter to the Romans (Rom 1:24-28). Almost all serious Biblical exegetes now consider that these three texts say nothing about homosexuality as it is lived today. In [...]

Interventions de D&J à propos des bénédictions de couples homos dans les Eglises protestantes – dec 2015

Les Eglises protestantes françaises toujours divisées sur la bénédiction des couples homos  lien - 23 dec 2015 Publié par Florian Bardou Votée lors du synode de Sète le 17 mai 2015 par les délégué.e.s de l’Eglise protestante unie de France (EPUdF), la possibilité pour les pasteur.e.s de bénir des couples homosexuels est encore loin de faire consensus dans le culte protestant. Extrait : [...] Mais le débat a aussi réveillé la parole homophobe au sein des églises, nous indique-t-on. «Dans les Alpes, une de nos adhérentes lesbienne et protestante nous racontait récemment comment dans sa paroisse ce débat avait généré des paroles très dures. Elle s’est sentie très affectée, mais heureusement sa pasteure a pris sa défense», narre au téléphone Elizabeth Saint-Guilly, co-présidente de l’association LGBT chrétienne David & Jonathan. «La décision courageuse du synode sur un sujet clivant a été un soulagement, mais toutes ces discussions au sein du monde protestant ont aussi réveillé la parole homophobe. Ce n’est pas parce qu’une décision a été prise un jour, que le combat est terminé», rappelle la militante lesbienne et chrétienne. Elle conclut: «L’histoire du protestantisme, c’est quand même s’opposer à un système qu’on trouve injuste. Nier des droits à des tiers, ce n’est ni évangélique, ni citoyen». [...] Articles précédents : -> Bénédiction des couples homos chez les protestants : joie chez David et Jonathan! -> D&J salue la décision du synode de l’Eglise Protestante Unie de France en faveur de la bénédiction des couples homosexuels mariés

D&J salue la décision du synode de l’Eglise Protestante Unie de France en faveur de la bénédiction des couples homosexuels mariés – mai 2015

    David & Jonathan salue la décision du synode de l'Eglise Protestante Unie de France en faveur de la bénédiction des couples homosexuels mariés qui contribue à la lutte contre l'homophobie   Paris, le 22 mai 2015 Notre association, dont les membres protestants sont majoritairement paroissien-ne-s d’une église ou d’un temple de l’Église Protestante Unie de France, se réjouit de la décision de son synode national « d'ouvrir la possibilité, pour ceux et celles qui y voient une juste façon de témoigner de l’Évangile, de pratiquer une bénédiction liturgique des couples mariés de même sexe qui veulent placer leur alliance devant Dieu ». Il s'agit d'une grande avancée pour la reconnaissance de l'amour de tous les couples et de l'égalité de chacune et chacun, y compris dans une vie de foi. C'est aussi un réel pas dans la lutte contre l'homophobie dans les Eglises chrétiennes comme dans le reste de la société. Pour celles et ceux qui limitent encore la définition du mariage aux seuls couples hétérosexuels, nous rappelons que cette vision ne justifie en rien des attitudes ou discours homophobes tels que considérer l'homosexualité comme une maladie ou un péché. Reprenant le communiqué de l'Église Protestante unie qui a fait suite à cette décision, nous voulons de même être porteurs d'une bénédiction pour les communautés chrétiennes d'aujourd'hui. C'est pourquoi nous sommes à disposition des Églises et des pasteurs qui sont toujours en questionnement concernant l'homosexualité, afin de témoigner de ce que nous vivons. Contacts : ° Média -> 06 36 95 66 31 - communication@davidetjonathan.com ° Groupe protestants -> 06 36 95 66 31 - contact.protestants@davidetjonathan.com __________________________________ Interventions de D&J dans les média mai 2015     MétroNews  - L'Eglise protestante va bénir [...]

David & Jonathan : Lettre ouverte sur l’accueil des personnes homosexuelles et bénédiction de leur couple dans l’Église Protestante Unie de France

L'accueil des personnes homosexuelles et la bénédiction de leur couple dans l'Église Protestante Unie de France La parole du groupe protestant de David & Jonathan sur le synode   Mail : contact.protestants@davidetjonathan.com Tel : 06 36 95 66 31 Paris, le 10 mai 2015 L'Église Protestante Unie de France poursuit un travail synodal sur le thème de la bénédiction. Ce travail pose notamment la question de la bénédiction des couples de même sexe à l'occasion de leur mariage. Notre association se veut un mouvement homosexuel chrétien ouvert à toutes et tous. Nous témoignons auprès des Églises, comme auprès des personnes homosexuelles, que l'on peut être homosexuel-le-s et vivre de l'Évangile du Christ, y compris dans une vie de couple où le cœur à cœur avec Dieu ainsi que l'émulation entre les membres du couple sont porteurs de fruits. C’est pourquoi le groupe protestant de l’association, dont les membres sont majoritairement paroissien-ne-s d’une église ou d’un temple de l’Église unie, s'est saisi, comme d’autres, du travail synodal de l’Église Protestante Unie de France. Accueillir dans nos Églises, ce n'est pas seulement proposer un chemin d'Évangile, c'est également savoir recevoir de l'autre. Que cela concerne l'homophobie, le sexisme, le racisme, etc., il convient d'apprendre de l'autre ce qui peut le ou la blesser, même si cela n'est pas volontaire. Nous pensons donc sincèrement que la lutte de l'Église Protestante Unie de France contre l'homophobie doit être volontariste. Nous sommes heureux de toutes les Églises locales qui ont fait, font et feront le choix de l'inclusion des personnes homosexuelles. Cependant, une Église qu'elle soit nationale ou locale, peut-elle se dire pleinement accueillante en refusant aux couples de même sexe la possibilité de demander à Dieu sa bénédiction sur [...]