Militance

/Militance

Libération – PMA : «Si Dieu me permet d’avoir un enfant, peu importe le moyen»

PMA : «Si Dieu me permet d’avoir un enfant, peu importe le moyen» - lien Extrait : Dans les locaux de l’association LGBT David & Jonathan, dans le XIIe arrondissement de Paris, un immense drapeau arc-en-ciel est accroché au mur. Sur la table basse, le dernier rapport de SOS homophobie côtoie un ouvrage sur les liens entre foi et homosexualité. Depuis 1972, l’association défend une autre vision du christianisme et se bat pour faire accepter les personnes LGBT au sein de la religion. Marianne Berthet-Goichot en est membre depuis 2010. «On essaie de défendre l’idée que l’Eglise est plurielle. Je fais aussi partie de cette Eglise et pourtant je suis lesbienne et maman.» En 2013, lors des débats sur le mariage pour tous, elle a eu avec Catherine, sa compagne, une fille par PMA. Dans leur petite paroisse rurale de l’Yonne, elles l’ont très vite fait baptiser. «On avait contacté le prêtre, qu’on connaissait bien. Ça s’est bien passé, comme ça aurait été le cas pour n’importe quelle autre personne de la paroisse. Le prêtre m’a dit : "Moi, j’applique la loi." J’étais en procédure d’adoption de ma fille, puisque dans le cadre d’une PMA on est obligé de passer par l’adoption de son propre enfant. Sur le registre de baptême, il n’a écrit que le nom de ma femme mais a laissé de la place pour rajouter mon nom. Deux mois plus tard, quand je lui ai envoyé l’attestation de mariage, il a ajouté mon nom. J’ai trouvé la démarche très mignonne.» Dès 2013, David & Jonathan s’est positionné en faveur de la PMA pour toutes. Fin mai, l’association a publié un communiqué pour contrer les arguments des opposants et «montrer, avec notre regard de chrétien, que ce [...]

PMA pour toutes les femmes : Contribution de David & Jonathan

PMA pour toutes les femmes Contribution de David & Jonathan   Paris, le 27 mai 2018   David & Jonathan, mouvement LGBT chrétien ouvert à toutes et tous, s’engage en faveur de l’ouverture de la PMA à toutes les femmes. Notre mouvement s’implique dans le débat public sur cette question, en faisant entendre la parole de personnes concernées. Nous nous exprimons en tant que mouvement LGBT engagé contre les discriminations, mais aussi en tant que mouvement chrétien, en ayant un regard d’ouverture sur les questions éthiques liées à la Procréation Médicalement Assistée, pour tous les couples de femmes. Aujourd’hui, le débat public qui s’est engagé ne nous paraît pas permettre de faire entendre la parole des personnes concernées, cela questionne la légitimité de certains des débats publics. L’ouverture de l’accès aux techniques de procréation médicalement assistée à toutes les femmes est avant tout une décision politique. Elle nous parait être mise de manière inappropriée sur le même plan que d’autres  nécessaires réflexions bioéthiques qui portent sur le contenu même des techniques et la manière de les organiser. Cela a pour effet de détourner le débat des questions essentielles en utilisant les familles LGBT comme épouvantail, en les stigmatisant et en permettant, voir en légitimant, l’expression d’une homophobie latente, d’autant plus que l’on ne donne pas ou peu la parole aux familles directement concernées. Faute d’écoute des parcours de vie, l’ignorance conduit à des approximations dans l’usage des termes et favorise les préjugés, l’homophobie et le sexisme. La PMA telle qu’elle existe, en France et à l’étranger, le rôle du donneur, l’anonymat du don, sont des questions importantes et délicates. A l’heure où six Français sur dix soutiennent l’ouverture de la PMA aux couples de femmes, nous pensons que la seule façon d’obtenir [...]

Communiqué de presse : David & Jonathan met en cause l’approche de Mgr Aupetit sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes

Communiqué de presse : David & Jonathan met en cause l’approche de Mgr Aupetit sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes   Paris le 10 mai 2018 Invité de France inter le 7 mai 2018 pour s’exprimer sur le projet d’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, Mgr Aupetit, archevêque de Paris, a exprimé son opposition en jugeant qu’elle « [créerait] une situation » dont les enfants seraient « victimes ». David & Jonathan, association LGBT chrétienne, condamne cet argumentaire psychologique infondé, qui ne tient aucun compte des réalités des familles. A défaut d’engager une démarche d’écoute à partir du vécu des familles mono et homoparentales, afin de ne pas se contenter de « regarder du balcon » comme l’a dit le Pape François, Mgr Aupetit s’est retranché derrière des considérations psychologiques, légitimant selon lui la position de l’Eglise catholique comme protectrice des enfants. Ceux-ci seraient des « victimes » d’un manque « créé » par le désir de parents ne pouvant pas avoir « naturellement » des enfants. La morale chrétienne servirait alors de garde-fou face à une « société individualiste ». Loin de protéger « le plus faible », la posture défendue par Mgr Aupetit prend en otage des enfants. Vouloir démontrer une faute morale des parents par une supposée souffrance des enfants ne nous parait pas conforme au message du Christ. C’est, de plus, extrêmement violent pour des femmes ayant mis au monde et élevé un enfant d’être ainsi accusées. Le vécu des familles homoparentales est beaucoup plus divers, et beaucoup plus riche que cette vision proposée par Mgr Aupetit. Ces familles, comme d’autres, montrent qu’il peut y avoir plusieurs modèles de familles et que, bien loin de créer des « victimes », elles permettent à des enfants de s’épanouir, et sont une richesse [...]

Revue de presse : David & Jonathan, SOS homophobie et los Bascos dénoncent l’intervention de « Courage »

L'évêque de Bayonne lâche l'asso catholique ultraconservatrice Courage - 5 mars 2018 - lien L'évêque de Bayonne lâche l'asso catholique ultraconservatrice Courage Ce n’est pas vraiment son genre. Mais Marc Aillet, l’ultraconservateur évêque de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) a bien été obligé, ce week-end, de faire machine arrière. Et d’annuler in extremis les réunions de l’association catholique Courage, prévues les 7 et 8 mars, à Bayonne et à Pau. «Compte tenu des remous médiatiques […], des malentendus et des tensions qui en ont découlé, nous préférons surseoir à l’organisation de ces deux réunions», a prévenu le diocèse dimanche dans un communiqué. Dans la foulée, l’évêché regrettait «qu’au nom d’une conception erronée de la laïcité, certains groupes puissent contester à l’Eglise le droit et la liberté de prendre [ces] initiatives». «C’est une décision raisonnable. Car maintenir ces réunions était une provocation», a commenté, auprès de Libération, Bernard Gachen, président des Bascos, l’association LGBT locale. Très mobilisée, elle avait prévu de manifester lors des réunions de Courage, et même éventuellement d’y intervenir. Mais le soulagement est partiel dans le camp LGBT. En cause : les objectifs plus ou moins avoués de Courage, une association d’origine américaine qui s’est implantée, en 2014-2015 dans l’Hexagone, dans la foulée de la Manif pour tous. «Nous craignons fortement des dérives, explique à Libération Marianne Berthet-Goichot, la porte-parole de l’association chrétienne LGBT David et Jonathan. Courage a fait l’objet de plusieurs plaintes aux Etats-Unis pour des thérapies dites de conversion.» Des méthodes très contestées, visant à faire rentrer dans le droit chemin de l’hétérosexualité, les gays… Très récemment, le Parlement européen a d’ailleurs condamné ces «thérapies de guérison». «En France, Courage promeut la chasteté. Ce qui est d’ailleurs la ligne officielle de l’Eglise catholique», poursuit Marianne Berthet. Cependant, David et Jonathan, très inquiète, a signalé les [...]

Communiqué de presse : David & Jonathan dénonce l’intervention de « Courage »

 COMMUNIQUE DE PRESSE David & Jonathan dénonce l’organisation par le diocèse de Bayonne d’une réunion pour « l’accompagnement des personnes homosexuelles » avec l’intervention de « Courage »   Paris, le 26/02/2018 Mercredi 21 février, un article paru dans Sud-Ouest intitulé « Aider les homosexuels » fait état de l’organisation, par le diocèse de Bayonne-Lescar-Oloron, le jeudi 8 mars à Pau, d’une réunion sur « L'accompagnement des personnes homosexuelles » animée par l’abbé Louis-Marie Guitton, délégué épiscopal pour la famille du diocèse de Fréjus-Toulon et aumônier national de  « Courage ». David & Jonathan, mouvement LGBT chrétien, dénonce cet événement et les risques sérieux qu’il peut avoir pour les personnes lesbiennes, gay, bi, trans (LGBT). Le mouvement « Courage », qui en est à l’origine, fait l’objet de plusieurs plaintes aux Etats-Unis, où il organise des « thérapies de guérison » de l’homosexualité aux conséquences graves pour les personnes concernées, ce qui suscite de fortes craintes sur ses discours et pratiques. Loin d’aider et de soutenir les personnes LGBT, ce type de réunion tend à faire naître chez elles un sentiment de culpabilité vis-à-vis de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. Vouloir imposer, y compris sous le couvert d’un discours bienveillant et ouvert, la continence et la chasteté comme unique état de vie fidèle à l’Evangile à la grande diversité des personnes est susceptible d’engendrer de profondes souffrances psychologiques, un isolement, des pratiques à risque, voire un rejet de soi qui peut conduire à des tentatives de suicide. Cet événement, organisé par le diocèse de Bayonne-Lescar-Oloron, nous questionne face au silence de l’Église catholique, et notamment de la Conférence des évêques de France, qui laisse le mouvement Courage se présenter comme la seule association « habilitée » par l’Eglise pour accompagner les personnes homosexuelles. Nous le condamnons d’autant plus que des initiatives [...]

Revue de presse janvier 2018 : Couples chrétien-ne-s LGBT, PMA pour toutes, …

Alice & Marie-Céline, l’amour au féminin - janvier 2018 Alice, 48 ans, aime les levers de soleil, Marie-Céline, 57 ans, préfère les couchers, mais elles vibrent au même tempo. Quand elles se sont rencontrées, il y a trois ans, l’amour leur est apparu comme une évidence. « Nous avons tout de suite su que que nous allions cheminer ensemble », disent-elles à l’unisson, mais à la cinquantaine, « on sait mieux ce que l’on désire et on va à l’essentiel ». Le 6 août 2016, elles se sont mariées. « Le mariage est un engagement fort et une protection réciproque entre les êtres aimés. Il nous rend visible aussi, et simplifie les relations avec nos intermlocuteurs. Quans on se présente, on peut enfin dire : voici Alice – ou Marie-Céline -, ma femme ». La famille, les proches étaient présent-e-s. Au fil des années, les catholiques pratiquants et leur entourage on changé de regard sur l’homosexualité. Leur projet ? Retourner à Taizé [communauté monastique oeucuménique - Saône et Loire], où elles ont passé leur voyage de noces – toutes les deux sont croyantes -. Leur espérance ? Faire grandir leur amour et, dans trente ans, se tenir encore la main dans la main. Alice & Marie-Céline sont des membres de David&Joanthan.   Les cathos ne feront pas de cadeau - janvier 2018 La Manif pour tous et autres croisés anti-PMA pour toutes bougent encore. Toujours déterminés, ils aiguisent dans l’ombre leurs arguments pour se faire entendre dans le « débat » promis par Emmanuel Macron. […] [En ce qui concerne l’accès aux origines de l’enfant] « il serait incomplet, voire malhonnête, de ne mettre en place cette disposition que pour les couples de femmes », retorque Marianne, de David & Jonathan. Et de soupirer « dans les couples homos, [...]

Soirée débat D&J avec Jean-Luc Roméro – 21 octobre

D&J a organisé une soirée avec Jean-Luc Roméro-Michel le 21 octobre dernier à Paris, à partir de son livre de témoignage « SurVivant ! Mes 30 ans avec le Sida », qui a réuni une soixantaine de D&Jistes et d’ami-e-s, membres d’autres associations. Jean-Luc Roméro est le premier homme politique ouvertement homosexuel et seul élu à avoir osé révéler sa séropositivité. En tant qu’élu au conseil régional d'Île-de-France et au conseil du 12ème arrondissement de Paris, il est notamment l’auteur du rapport « Paris, ville-phare de l’inclusivité et de la diversité ».

Semaine des fiertés 2017 de Paris à David & Jonathan

Semaine des fiertés 2017 de Paris à David & Jonathan

Communiqué de presse : Ensemble, luttons contre le rejet de l’autre et faisons barrage au Front national

Communiqué de presse : Ensemble, luttons contre le rejet de l’autre et faisons barrage au Front national   Paris le 29/04/2017 Quinze ans après le choc de 2002, le Front national sera présent au second tour de l’élection présidentielle : l’extrême droite menace à nouveau d’arriver au pouvoir dans notre pays. David & Jonathan, mouvement homosexuel chrétien ouvert à toutes et tous depuis 1972, est une association citoyenne, attachée aux valeurs de la République, que sont la liberté, l’égalité et l’indispensable fraternité. En tant qu’association LGBT nous constatons qu’ici et ailleurs, le rejet de l’autre n’amène que souffrance et violence. A l’opposé, nous croyons que la diversité de nos opinions, de nos spiritualités, de nos origines et de nos sexualités est une richesse pour la société toute entière, comme elle l’est pour nos Églises. Nous constatons que le Front national est un parti historiquement fondé sur la discrimination et l’exclusion de l’autre. Le FN menace en particulier de faire reculer les droits LGBT. Sous couvert de « préférence nationale », le FN rejette « l’étranger ». Ses valeurs ne sont pas les nôtres, elles conduisent à la division de notre pays, à l’intolérance et à la violence. Nous appelons nos membres et nos partenaires à se mobiliser au second tour de l’élection présidentielle, comme nous l’avons fait ces dernières années, et à voter pour faire barrage au Front national et à son idéologie de rejet de l’autre. En tant que mouvement humaniste chrétien, nous nous engageons chaque jour pour faire progresser le respect et le dialogue. Et nous allons plus que jamais continuer à le faire. Le Bureau national de David & Jonathan Anthony, Denis, Christian, François, Marianne, Marie-Céline, Marie-Hélène et Sébastien _________________________ Voir notre précédent communiqué de presse appelant [...]

Press release: Together, let’s fight against discrimination and block the path of the National Front

Press release: Together, let’s fight against discrimination and block the path of the National Front                                                                                                   Paris, 29 April 2017 Fifteen years after the shock of the 2002 election, the National Front (FN) will once again be present in the second round of the French presidential election: once again the extreme right has a chance of coming to power in our country. David & Jonathan, a Christian Homosexual Movement open to all, founded in 1972, is a civically minded association, committed to the values of the French Republic: Liberty, Equality and, above all, Fraternity. As an LGBT association we see that in France, like everywhere else, the rejection of others brings only suffering and violence. On the contrary, we believe that the diversity of our opinions, spiritualities, origins and sexualities is an enrichment for society as a whole, as it is for our Churches. We note that the National Front is a party historically based on discrimination and exclusion of others. The FN specifically threatens to reduce LGBT rights. Under the pretext of ‘national preference’, the FN rejects all people seen as ‘outsiders’. Its values are not ours: they lead to the division of our country, to intolerance and violence. We call on our members and our partners to summon up energies in the second round of the presidential election, as we have done in recent years, and vote to block the National Front and its ideology of discrimination and rejection. As a Christian Humanist Movement, we commit ourselves every day to promoting respect and dialogue. And we will continue to do so more than ever. David & Jonathan’s National Board Anthony, Denis, Christian, François, Marianne, Marie-Céline, Marie-Hélène and Sébastien ______________ See our previous [...]