Jeunes

/Jeunes

Synode sur les jeunes : Il est temps d’agir pour accueillir les jeunes LGBT !

Synode international des évêques catholiques sur les jeunes : Il est temps d’agir pour accueillir les jeunes LGBT !     Paris le 6 octobre 2018 Du 3 au 28 octobre 2018 a lieu  le synode international des évêques catholiques sur les jeunes, la foi, et le discernement vocationnel. Lors de sa préparation, des jeunes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi, Trans) se sont exprimé.e.s pour rappeler leur place et leur engagement au sein de l’Eglise catholique et pour appeler à une meilleure prise en compte de leurs spécificités. Dans ce cadre, l’association David & Jonathan a fait parvenir en décembre 2017 une première contribution au Service national des Jeunes et des Vocations, qui a été reprise pour la synthèse française de la préparation au synode. Ce document évoque les discriminations subies par les jeunes homosexuel.le.s sur la question des vocations : «  la posture adoptée aujourd’hui par l’Eglise (catholique) peut être vécue d’autant plus douloureusement qu’elle ferme aux jeunes homosexuels hommes et femmes les principaux chemins de vie proposés que sont le mariage, le ministère ordonné et la vie consacrée ». Celles-ci sont révélatrices du malaise de l’Eglise catholique, qui, quand elle tient compte de leur situation, préfère mettre les jeunes concernés à part, se privant ainsi de leur volonté d’engagement. Le document du Vatican Instrumentum laboris [1] de préparation au synode montre que la parole de jeunes LGBT est parvenue jusqu’à Rome : « Des jeunes LGBT […], désirent ‘bénéficier d’une plus grande proximité’ et expérimenter une plus grande attention de la part de l’Église, tandis que certaines Conférence épiscopales s’interrogent sur ce qui peut être proposé ‘aux jeunes qui au lieu de former des couples hétérosexuels décident de constituer des couples homosexuels et, surtout, désirent être proches de l’Église’». [...]

Sébastien de D&J : « On peut être homo, catho et bien dans ses baskets »

Extrait de l’article de Tétu 23 décembre 2016 -> lien   Sébastien est “homo, catho, bien dans ses abdos et bien dans ses baskets”. Il envisage toujours de devenir prêtre bien que le sacerdoce soit interdit aux homosexuels parce qu’”après tout pourquoi pas.” « Je viens d’une famille protestante. J’ai toujours été sensible à tout ce qui était religieux : je chantais dans la chorale, je me suis pas mal investi… Adulte, je ne me suis pas retrouvé dans l’Église protestante à cause de la spiritualité et des pratiques ; je trouvais que la foi n’était pas suffisamment approfondie. Un peu entraîné par les copains de classe, je suis allé à l’aumônerie des étudiants catholiques et petit à petit j’ai migré vers le catholicisme. » Sébastien habite à Paris et travaille à Nanterre, en proche banlieue parisienne. Chaque jour, il prie pendant une vingtaine de minutes. Le dimanche il se rend à la messe. Il a déjà animé les ondes des radios chrétiennes francophones, il a déjà organisé des pèlerinages. “Mais la plupart du temps, je me présente différemment ! Juste comme Sébastien.” Homo et catho. D’ailleurs, en témoignant aujourd’hui, il dit qu’il “joue avec le feu” car “chez les chrétiens, l’homosexualité est taboue”, même en 2016. Pour autant, il ne croit pas se cacher; il préfère dire qu’il se protège. De son entourage mais aussi des autres, lui qui n’a jamais fait de coming-out officiel car il estime qu’il n’a “besoin de la validation de personne”. Il a découvert son attirance pour les garçons lorsqu’il avait la vingtaine, en même temps qu’il approfondissait sa foi. « Moi l’homosexualité, je ne savais même pas que le terme existait. Je ne savais pas qu’il pouvait y avoir de l’affection [...]

Réaction de David & Jonathan aux déclarations du pape François sur les questions de genre- Oct 2016

Non au sexisme, à l'homophobie et à la transphobie dans nos Églises et nos écoles ! Réaction de David & Jonathan aux déclarations du pape François sur les questions de genre   Paris, le 4 octobre 2016 Le pape François a dénoncé le 2 octobre (lien) "le mal qu’aujourd’hui on fait avec l’endoctrinement de la théorie du genre", citant un exemple, infondé (lien), des "livres du collège" en France : "cela est contre les choses naturelles. Une chose est qu’une personne ait cette tendance, cette option, et aussi qu’il change de sexe. Et c’est autre chose de faire l’enseignement dans les écoles sur cette ligne, pour changer la mentalité. C’est cela que j’appelle « colonisation idéologique »". En même temps, il s’est déclaré prêt à accompagner des "personnes avec une tendance et aussi des pratiques homosexuelles" , soulignant que "les personnes doivent être accompagnées comme les accompagne Jésus. (…) Chaque cas, l’accueillir, l’accompagner, l’étudier, discerner et l’intégrer. Cela, c’est ce que ferait Jésus aujourd’hui. S’il vous plaît, ne dites pas : « Le pape sanctifie les trans ! » (…) Je veux être clair. C’est un problème de morale. C’est un problème. C’est un problème humain. Et il faut le résoudre comme on peut, toujours avec la miséricorde de Dieu, avec la vérité, (…) mais toujours comme ça, toujours avec le cœur ouvert." Une fois de plus, une autorité religieuse, tout en usant d’un discours d’accueil et d’accompagnement des personnes lesbiennes, gays, bi et transgenres (LGBT), choisit de relayer les préjugés et la propagande les plus obscurantistes, les mensonges et les amalgames, au risque de cautionner les discriminations et les violences sexistes, homophobes et transphobes. David & Jonathan, mouvement LGBT chrétien ouvert à toutes et tous, dénonce [...]

Revue du groupe Jeunes de David & Jonathan – DJeun’s n°9 – juillet 2012

Revue du groupe Jeunes de David & Jonathan - DJeun's n°9