Communiqués de Presse

/Communiqués de Presse

Les communiqués de presse de l’association David & Jonathan

Synode sur les jeunes : Il est temps d’agir pour accueillir les jeunes LGBT !

Synode international des évêques catholiques sur les jeunes : Il est temps d’agir pour accueillir les jeunes LGBT !     Paris le 6 octobre 2018 Du 3 au 28 octobre 2018 a lieu  le synode international des évêques catholiques sur les jeunes, la foi, et le discernement vocationnel. Lors de sa préparation, des jeunes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi, Trans) se sont exprimé.e.s pour rappeler leur place et leur engagement au sein de l’Eglise catholique et pour appeler à une meilleure prise en compte de leurs spécificités. Dans ce cadre, l’association David & Jonathan a fait parvenir en décembre 2017 une première contribution au Service national des Jeunes et des Vocations, qui a été reprise pour la synthèse française de la préparation au synode. Ce document évoque les discriminations subies par les jeunes homosexuel.le.s sur la question des vocations : «  la posture adoptée aujourd’hui par l’Eglise (catholique) peut être vécue d’autant plus douloureusement qu’elle ferme aux jeunes homosexuels hommes et femmes les principaux chemins de vie proposés que sont le mariage, le ministère ordonné et la vie consacrée ». Celles-ci sont révélatrices du malaise de l’Eglise catholique, qui, quand elle tient compte de leur situation, préfère mettre les jeunes concernés à part, se privant ainsi de leur volonté d’engagement. Le document du Vatican Instrumentum laboris [1] de préparation au synode montre que la parole de jeunes LGBT est parvenue jusqu’à Rome : « Des jeunes LGBT […], désirent ‘bénéficier d’une plus grande proximité’ et expérimenter une plus grande attention de la part de l’Église, tandis que certaines Conférence épiscopales s’interrogent sur ce qui peut être proposé ‘aux jeunes qui au lieu de former des couples hétérosexuels décident de constituer des couples homosexuels et, surtout, désirent être proches de l’Église’». [...]

PMA pour toutes les femmes : réaction de David & Jonathan à la déclaration de la Conférence des Evêques de France

PMA pour toutes les femmes : réaction de David & Jonathan à la déclaration de la Conférence des Evêques de France   Paris, le 23/09/2018   La Conférence des Evêques de France a publié le 20 septembre 2018 un texte « Respectons la dignité de la procréation ! », dont notre association regrette à la fois la forme et le fond. David & Jonathan, association LGBT chrétienne ouvert à toutes et tous, s’est en effet engagée dans le débat sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes (lien). Dans un contexte de défiance grandissante à l’égard de l’Eglise catholique qui peine à gérer la crise des abus sexuels sur mineur au point de menacer son équilibre et sa crédibilité, la CEF n’a-t-elle pas d’autre priorité que de publier un manifeste de 120 pages sur un sujet qui concerne d’abord l’Etat et l’évolution des lois républicaines ? Les catholiques, et d’abord le premier d’entre eux, le pape François, appellent de leurs vœux une « saine et effective transformation » de l’Eglise. Au lieu de cela, la CEF publie un long texte basé sur des concepts abstraits et dogmatiques sur la PMA, qui, à aucun moment, ne tient compte du vécu des personnes concernées et de la réalité des familles homoparentales et des enfants qui y vivent. Comment une assemblée constituée exclusivement d’hommes d’Eglise pourrait-elle juger d’une réforme politique et juridique, qui concerne d’abord et avant tout les femmes ? Dans cette déclaration, la CEF se contente de « regarder du balcon », comme le dénonce pourtant le pape François lui-même, au lieu d’engager une vraie démarche d’écoute à partir du vécu des personnes. Le texte de la CEF, qui confond sans cesse les notions de père et de géniteur, fait de la présence d’un [...]

Lettre ouverte – Déclaration du Pape François : quelles leçons en tirer ?

        Paris le 1er septembre 2018 Le dimanche 26 août, dans l’avion qui le ramenait d’Irlande le pape a répondu à un journaliste qui lui demandait ce qu’il dirait à des parents dont l’enfant s’avère homosexuel « Je leur dirais premièrement de prier, ne pas condamner, dialoguer, comprendre, donner une place au fils ou à la fille. […] Quand cela se manifeste dès l’enfance, il y a beaucoup de choses à faire par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses. C’est autre chose quand cela se manifeste après vingt ans. […] Je ne dirai jamais que le silence est un remède. Ignorer son fils ou sa fille qui a des tendances homosexuelles est un défaut de paternité ou de maternité ». Le “verbatim” diffusé le soir-même par le Vatican omet le mot « psychiatrie », et c’est heureux, mais la maladresse du pape questionne nombre de personnes LGBT et de chrétien.ne.s sur les leçons à en tirer. En effet, cette maladresse renvoie à des courants de pensée réactionnaires de l’Eglise catholique. Si la prière, l’écoute, le dialogue et la place accordée dans la famille nous semblent des conseils judicieux, le recours à la psychiatrie pour les enfants est totalement inapproprié et inacceptable. Il suppose que l’orientation homosexuelle relève de la maladie et qu’elle peut être « guérie » par un suivi psychologique voire des soins psychiatriques. Or cela est faux et nous connaissons nombre de personnes dont les vies ont été saccagées par ces tentatives vaines de pseudo-guérison via des procédures psychiatriques, des exorcismes ou des recours à d’autres pseudo-thérapies, notamment pour les plus jeunes, toutes aussi violentes que vaines. L’homosexualité a d’ailleurs été retirée depuis 1990 de la liste de l’OMS des maladies psychiatriques. Une fois de plus, ce type de propos ne permet pas de considérer [...]

L’homophobie religieuse, sans insultes ni coups, c’est toujours de l’homophobie

Communiqué de presse à l’occasion de la journée internationale de l’IDAHOT L’homophobie religieuse, sans insultes ni coups, c’est toujours de l’homophobie     Paris, le 16 mai 2018 En ce 17 mai, Journée Internationale de Lutte contre l’Homophobie et la Transphobie (IDAHOT), David & Jonathan, mouvement LGBT chrétien, souhaite partager le récit de Brigitte et Colette, témoins de l’homophobie ordinaire dont a été victime leur amie Annick lors des obsèques de celle qui fût sa compagne puis sa femme pendant 48 ans. Parce que Claude & Annick étaient homosexuelles, un prêtre catholique a refusé de célébrer la messe d’enterrement dans son église. Avec cette histoire, nous voulons dire que l’homophobie, ce ne sont pas seulement des insultes ou des coups : Quand on se demande si on peut accompagner une personne homosexuelle vers son dernier voyage de la même façon que n’importe quelle autre personne, Quand on dédaigne la compagne de 48 ans de vie commune, Quand on mésestime sa peine et qu’on lui fait violence, même sans mauvaise intention, alors qu’elle vient de perdre l’être cher, Quand on se sent mal à l’aise pour célébrer des obsèques, du simple fait que la défunte est une femme qui vivait avec une autre femme, Alors, oui, c’est de l’homophobie : une homophobie ordinaire, qui ne dit pas son nom. Celle qui blesse. Celle qui meurtrit le cœur et l’âme. Nous appelons de toutes nos forces les Eglises de France, qui se donnent pour mission d’accompagner les personnes et de « protéger les plus faibles », à se saisir de ce témoignage et à commencer une vraie réflexion sur l’accompagnement des personnes homosexuelles en deuil. Parce que les Eglises, qu’elles le veuillent ou non, seront de plus en plus confrontées à ces [...]

Communiqué de presse : David & Jonathan met en cause l’approche de Mgr Aupetit sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes

Communiqué de presse : David & Jonathan met en cause l’approche de Mgr Aupetit sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes   Paris le 10 mai 2018 Invité de France inter le 7 mai 2018 pour s’exprimer sur le projet d’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, Mgr Aupetit, archevêque de Paris, a exprimé son opposition en jugeant qu’elle « [créerait] une situation » dont les enfants seraient « victimes ». David & Jonathan, association LGBT chrétienne, condamne cet argumentaire psychologique infondé, qui ne tient aucun compte des réalités des familles. A défaut d’engager une démarche d’écoute à partir du vécu des familles mono et homoparentales, afin de ne pas se contenter de « regarder du balcon » comme l’a dit le Pape François, Mgr Aupetit s’est retranché derrière des considérations psychologiques, légitimant selon lui la position de l’Eglise catholique comme protectrice des enfants. Ceux-ci seraient des « victimes » d’un manque « créé » par le désir de parents ne pouvant pas avoir « naturellement » des enfants. La morale chrétienne servirait alors de garde-fou face à une « société individualiste ». Loin de protéger « le plus faible », la posture défendue par Mgr Aupetit prend en otage des enfants. Vouloir démontrer une faute morale des parents par une supposée souffrance des enfants ne nous parait pas conforme au message du Christ. C’est, de plus, extrêmement violent pour des femmes ayant mis au monde et élevé un enfant d’être ainsi accusées. Le vécu des familles homoparentales est beaucoup plus divers, et beaucoup plus riche que cette vision proposée par Mgr Aupetit. Ces familles, comme d’autres, montrent qu’il peut y avoir plusieurs modèles de familles et que, bien loin de créer des « victimes », elles permettent à des enfants de s’épanouir, et sont une richesse [...]

Communiqué de presse : David & Jonathan dénonce l’intervention de « Courage »

 COMMUNIQUE DE PRESSE David & Jonathan dénonce l’organisation par le diocèse de Bayonne d’une réunion pour « l’accompagnement des personnes homosexuelles » avec l’intervention de « Courage »   Paris, le 26/02/2018 Mercredi 21 février, un article paru dans Sud-Ouest intitulé « Aider les homosexuels » fait état de l’organisation, par le diocèse de Bayonne-Lescar-Oloron, le jeudi 8 mars à Pau, d’une réunion sur « L'accompagnement des personnes homosexuelles » animée par l’abbé Louis-Marie Guitton, délégué épiscopal pour la famille du diocèse de Fréjus-Toulon et aumônier national de  « Courage ». David & Jonathan, mouvement LGBT chrétien, dénonce cet événement et les risques sérieux qu’il peut avoir pour les personnes lesbiennes, gay, bi, trans (LGBT). Le mouvement « Courage », qui en est à l’origine, fait l’objet de plusieurs plaintes aux Etats-Unis, où il organise des « thérapies de guérison » de l’homosexualité aux conséquences graves pour les personnes concernées, ce qui suscite de fortes craintes sur ses discours et pratiques. Loin d’aider et de soutenir les personnes LGBT, ce type de réunion tend à faire naître chez elles un sentiment de culpabilité vis-à-vis de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. Vouloir imposer, y compris sous le couvert d’un discours bienveillant et ouvert, la continence et la chasteté comme unique état de vie fidèle à l’Evangile à la grande diversité des personnes est susceptible d’engendrer de profondes souffrances psychologiques, un isolement, des pratiques à risque, voire un rejet de soi qui peut conduire à des tentatives de suicide. Cet événement, organisé par le diocèse de Bayonne-Lescar-Oloron, nous questionne face au silence de l’Église catholique, et notamment de la Conférence des évêques de France, qui laisse le mouvement Courage se présenter comme la seule association « habilitée » par l’Eglise pour accompagner les personnes homosexuelles. Nous le condamnons d’autant plus que des initiatives [...]

PMA pour toutes les femmes – après le temps de la réflexion, le temps de l’action

Communiqué de presse : PMA pour toutes les femmes - après le temps de la réflexion, le temps de l’action Paris, le 1er juillet 2017 Quatre ans après l’ouverture du mariage civil et de l’adoption aux couples de même sexe, et le gel du volet concernant l’ouverture aux couples de femmes de la procréation médicalement assistée (PMA) dans un contexte de débats houleux, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu un avis attendu. David & Jonathan salue la prise de position du CCNE en faveur de l’ouverture de la PMA à toutes les femmes [1]. Une telle mesure viendrait mettre fin à une rupture d’égalité discriminante : la différence de traitement entre les couples hétérosexuels et homosexuels face à l’accès à la PMA. Nous regrettons toutefois que l’avis du CCNE ait été rendu sans consulter les associations des personnes concernées. Des termes ambigus persistent et une distinction continue d'être faite entre la demande de couples hétérosexuels et celle des couples de femmes. Si l’on considère, que « l'ouverture de la PMA à des personnes sans stérilité pathologique peut se concevoir pour pallier une souffrance induite par une infécondité résultant d’orientations personnelles », pourquoi distinguer la prise en charge financière, qui « pourrait prendre la forme d’une contribution partielle au coût du service public », alors que la gratuité complète resterait assurée pour les couples hétérosexuels ? Nous serons attentifs-ves à ce que le Gouvernement traduise dans la loi l’avis du CCNE pour faire avancer le droit, mais aussi à ce qu’une discrimination n’en remplace pas une autre. Dans ce contexte, David & Jonathan, mouvement homosexuel chrétien ouvert à toutes et tous, déplore la prise de position de Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes [2], [...]

Open letter to the bishops of France – On social conduct: a double standard?

Open letter to the bishops of France - On social conduct: a double standard?     Paris, 20 May 2017 Before the second round of the French presidential election, the Catholic bishops of France, with a few praiseworthy exceptions, refused to adopt a clear stance in favour of either of the two candidates, asking “voters to vote according to their conscience”. In such a grave moment, when the fate of the whole country and the cohesion of Europe were at stake, they did not consider it appropriate to take a position when faced with a political project based on fear, isolation, rejection and hatred of others. The bishops maintained a dangerous silence while 38 Catholic associations and church movements warned that “extremist theories and their acceptance as commonplace constitute a danger for democracy” (1)! At the same time, other institutionalised religions and numerous Christian, humanitarian and youth organisations called on voters to vote against the National Front. Shortly afterwards, on the day after Emmanuel Macron was elected, Mgr Pontier, president of the Conference of French Bishops, asked the new president not to “get us stuck in debates about lifestyle which have already caused division in the country” (2). This pronouncement was in continuity with earlier declarations about questions of social conduct such as the access of lesbian and single women to MAP (medically assisted procreation), and the modes of dying for people suffering great pain, etc. This seems to us to be particularly inappropriate and has shocked a great number of progressive Christians. David & Jonathan, a Christian homosexual movement open to all, wishes to denounce this use of a double standard by the leaders of the Catholic Church in France: Attempt to put pressure [...]

Communiqué de presse : Ensemble, luttons contre le rejet de l’autre et faisons barrage au Front national

Communiqué de presse : Ensemble, luttons contre le rejet de l’autre et faisons barrage au Front national   Paris le 29/04/2017 Quinze ans après le choc de 2002, le Front national sera présent au second tour de l’élection présidentielle : l’extrême droite menace à nouveau d’arriver au pouvoir dans notre pays. David & Jonathan, mouvement homosexuel chrétien ouvert à toutes et tous depuis 1972, est une association citoyenne, attachée aux valeurs de la République, que sont la liberté, l’égalité et l’indispensable fraternité. En tant qu’association LGBT nous constatons qu’ici et ailleurs, le rejet de l’autre n’amène que souffrance et violence. A l’opposé, nous croyons que la diversité de nos opinions, de nos spiritualités, de nos origines et de nos sexualités est une richesse pour la société toute entière, comme elle l’est pour nos Églises. Nous constatons que le Front national est un parti historiquement fondé sur la discrimination et l’exclusion de l’autre. Le FN menace en particulier de faire reculer les droits LGBT. Sous couvert de « préférence nationale », le FN rejette « l’étranger ». Ses valeurs ne sont pas les nôtres, elles conduisent à la division de notre pays, à l’intolérance et à la violence. Nous appelons nos membres et nos partenaires à se mobiliser au second tour de l’élection présidentielle, comme nous l’avons fait ces dernières années, et à voter pour faire barrage au Front national et à son idéologie de rejet de l’autre. En tant que mouvement humaniste chrétien, nous nous engageons chaque jour pour faire progresser le respect et le dialogue. Et nous allons plus que jamais continuer à le faire. Le Bureau national de David & Jonathan Anthony, Denis, Christian, François, Marianne, Marie-Céline, Marie-Hélène et Sébastien _________________________ Voir notre précédent communiqué de presse appelant [...]

Press release: Together, let’s fight against discrimination and block the path of the National Front

Press release: Together, let’s fight against discrimination and block the path of the National Front                                                                                                   Paris, 29 April 2017 Fifteen years after the shock of the 2002 election, the National Front (FN) will once again be present in the second round of the French presidential election: once again the extreme right has a chance of coming to power in our country. David & Jonathan, a Christian Homosexual Movement open to all, founded in 1972, is a civically minded association, committed to the values of the French Republic: Liberty, Equality and, above all, Fraternity. As an LGBT association we see that in France, like everywhere else, the rejection of others brings only suffering and violence. On the contrary, we believe that the diversity of our opinions, spiritualities, origins and sexualities is an enrichment for society as a whole, as it is for our Churches. We note that the National Front is a party historically based on discrimination and exclusion of others. The FN specifically threatens to reduce LGBT rights. Under the pretext of ‘national preference’, the FN rejects all people seen as ‘outsiders’. Its values are not ours: they lead to the division of our country, to intolerance and violence. We call on our members and our partners to summon up energies in the second round of the presidential election, as we have done in recent years, and vote to block the National Front and its ideology of discrimination and rejection. As a Christian Humanist Movement, we commit ourselves every day to promoting respect and dialogue. And we will continue to do so more than ever. David & Jonathan’s National Board Anthony, Denis, Christian, François, Marianne, Marie-Céline, Marie-Hélène and Sébastien ______________ See our previous [...]