Commission Etudes et Recherches

/Commission Etudes et Recherches

Commission Etudes & Recherches : Homosexuel, chrétien, citoyen…Il n’y a pas de contradiction ! – 2007

L’association David et Jonathan participe depuis trente ans aux débats sur homosexualité et christianisme en France. Elle nous présente ici sa lecture de l’état actuel de ces débats dans les différentes Églises chrétiennes. Réconciliation : tout un programme ! Lorsqu’un soir de janvier 1972 des chrétiens homosexuels eurent l’audace de réciter ensemble le Notre Père, c’était aussi leur ambition : réconcilier, pour eux-mêmes et pour celles et ceux qui les rejoindraient, l’homosexualité et la foi chrétienne. Ce défi, l’association David et Jonathan le décline depuis lors de multiples façons. Le pari de la réconciliation. Présence aux personnes, pour leur offrir un « lieu de respiration tranquille », lieu d’accueil, d’écoute et de compagnonnage. Présence aux institutions tant civiles que religieuses pour les tenir attentives et ouvertes à cette différence. Présence aux communautés tant croyantes qu’homosexuelles pour y exister à part entière et tisser entre elles les fils d’un véritable dialogue. Présence militante avec d’autres, dans la lutte contre le sida ou pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles. Les terrains d’application sont divers. Une même utopie les rassemble. Elle a goût d’évangile. L’homophobie, un déni de la vie. Certains n’y croient plus. Faute d’avoir trouvé une communauté accueillante et fraternelle, confinés dans le silence de leur différence ou perçus comme des pervers dangereux, ils ont tourné la page. D’autres encore ont fait un choix plus radical. Privés du droit de vivre au grand jour ou rongés par la haine de soi, écrasés par la culpabilité autant que par le mépris et l’injure, ils ont quitté cette vie. L’homophobie, puisqu’il faut bien l’appeler par son nom est multiforme. Le mot chagrine les puristes du langage. En effet, son étymologie – peur instinctive du même – se trouve bien malmenée qui [...]

Commission Etudes & Recherches : Homosexuel-les en Eglise – 2003.

Forte d’une expérience de plus de 30 ans, David & Jonathan s’est invitée au débat du Conseil Permenent Luthéro Réformé sur la présence des homosexuel-les dans les églises protestantes, en envoyant un document de réflexions et de témoignages, autour des thèmes de l’altérité, de la visibilité, de la lecture de la Bible, des bénédictions de couples homosexuels....

Commission Etudes et Recherches – Chrétiens et homosexuels : oui au Pacs – 1998

Chrétiens et homosexuels : oui au Pacs ! Déclaration de David & Jonathan : septembre 1998

Commission Etudes et Recherches : Homosexuels : une responsabilité sociale

Homosexuels : une responsabilité sociale - 1998 Question pour servir à une réflexion.   Ce document a été écrit en vue de susciter une réflexion de l’ensemble de l’association sur le thème de la responsabilité sociale des homosexuels.

Commission Etudes et Recherches : Chemin faisant, une parole chrétienne en milieu homosexuel – 1995

Reflexion sur la Pastorale en milieu homosexuel

Commission Etudes et Recherches : A ceux qui qui veulent nous convertir… – 1995

Ce document a été écrit en réaction au contenu de 15 émissions diffusées par Radio Notre-Dame et relayées par Famille Chrétienne, dont le thème était " Homosexualité : oser un regard chrétien ". Contrairement au titre prometteur, le contenu des propos tenus par les personnes interviewées (accompagnateurs spirituels, théologiens, homosexuels repentants, ...) a consisté en un discrédit continuel de l’homosexualité, décrite comme chemin de perdition, de souffrance, de conduites perverses et immatures, de désaccord fondamental avec Dieu. Notre propos fut tout d’abord de rappeler simplement quelques bases théoriques de la psychanalyse à propos de la sexualité humaine, dénonçant les confusions des personnes interviewées, leur attachement significatif à noircir les faits. Puis nous avons interrogé la neutralité des organisateurs des émissions et des "spécialistes" invités face à ce thème, soulignant leur malaise perceptible, la rigidité de leurs prises de position, l’utilisation de la religion à des buts moralisateurs orientés...