COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Avec ses « stages de saine hétérosexualité », à la limite de la prétendue « guérison » de l’homosexualité, « Torrents de vie » a fait couler beaucoup d’encre. Venez écouter la réaction de l’association David & Jonathan sur RFI.

 

Elisabeth Masset, co-présidente de David & Jonathan a réagi, au micro d’Anna Piekarec de RFI à propos des stages de Torrents de Vie en Ardèche en juillet. Elle intervient à partir de 1mn50 mais toute l’émission, qui dure trois minutes, est intéressante.

Au delà des propos qui ont été retenus par RFI sur le message du Christ, Elisabeth Masset rappelait que les méthodes de Torrents de vie et de ses grandes soeurs américaines Exodus et Desert stream étaient aussi inefficaces (l’ancien président d’Exodus l’a reconnu récemment) que dangereuses, puisque la méthode repose sur la haine de l’homosexualité en soi-même. Cela revient à se haïr globalement (puisqu’on ne choisit pas d’être homo et qu’on ne peut pas changer d’orientation sexuelle), avec toutes les conséquences psychologiques qu’on imagine et qui ont été l’objet de nombreux témoignages.

 

Rappelons que le milieu associatif LGBT de Toulouse (dont David & Jonathan) s’était mobilisé, en novembre 2011 contre la précédente session.

Plus d’infos sur Yagg : Toulouse : Démonstration de force contre un groupe évangélique qui prétend « soigner les homos »