L’édito : L’épreuve du temps

Ce numéro est en majorité consacré à l’anniversaire des 40 ans de notre association.

Si David & Jonathan est le plus ancien mouvement LGBT français en activité, c’est parce qu’il répond à des aspirations que les autres associations ne satisfont pas entièrement et qu’il a su traverser le temps malgré les multiples épreuves. C’est cette histoire que nous voulons vous présenter.

Pour des raisons de place, nous avons privilégié les premières décennies du parcours de David & Jonathan, les plus marquantes du point de vue de son établissement et de son enracinement dans un environnement difficile. Cette approche, certainement incomplète, en appelle d’autres que nous aurons sans doute l’occasion de vous présenter dans de prochains numéros (situation actuelle de David & Jonathan, projets et perspectives sur la base des réflexions en cours, etc.).

La première partie du dossier relate, dans ses grandes lignes, le parcours de David & Jonathan depuis sa naissance en 1972. La seconde partie dresse le portrait des acteurs, aujourd’hui disparus, les plus emblématiques de son succès. La troisième passe en revue les grands thèmes qui ont orienté la réflexion et l’action de David & Jonathan (on lira avec intérêt l’analyse de Jacques Cougnaud sur les évolutions philosophiques et stratégiques de David & Jonathan, et sa mise en garde contre certaines dérives qui nous guettent). Dans la quatrième partie, nous reproduisons une sélection d’articles publiés dans le bulletin de l’association devenu D&J-Actu.

L’ensemble du dossier est ponctué de témoignages de déjistes, souvent touchants, avec parfois une touche de nostalgie et d’humour, sur leur vie et leur état d’esprit en 1972, alors que naissait – bien souvent à leur insu – l’association dans laquelle ils trouvent aujourd’hui quelques raisons de croire en une vie meilleure.