Parce que la lutte contre l’homophobie peine à passer des paroles aux actes et suite à l’agression à Strasbourg, en septembre 2006, d’un couple des lesbiennes, le collectif des associations LGBT – lesbiennes, gays, bi et trans de Strasbourg publie et diffuse une plaquette d’information destinée aux victimes d’homophobie et/ou de transphobie, un problème d’autant plus préoccupant qu’« SOS Homophobie » a observé une hausse générale des agressions homophobes en France en 2006. En France, tous les 3 jours, un(e) homosexuel(le) est victime d’une agression physique.

 

Le tract, qui sera disponible notamment dans les établissements LGBT (associations, bars, saunas, restaurants) et idéalement dans les écoles, les centres socioculturels et les établissements publics, détaille la marche à suivre pour porter plainte auprès de la police et recense les adresses utiles (avocats, médecins, groupes de soutien) pour les victimes ou témoins d’homo/transphobie.

 

Les associations LGBT de Strasbourg qui, dans la mesure de leurs moyens, tentent par ailleurs de prévenir les actes et propos homophobes par des actions de sensibilisation tout au long de l’année, espèrent, par le biais de cette plaquette, offrir aux gays, lesbiennes, bi et trans, ainsi qu’à leurs amis et leurs proches, des outils pour mieux se défendre contre l’homo/transphobie.

 

Le collectif Straslgbt