Dans le débat autour de l’instruction romaine fermant l’accès à l’ordination pour les homosexuels, un groupe de prêtres adresse aux évêques français une lettre ouverte dénonçant l’expertise exclusive accordée à Tony Anatrella.