COMMUNIQUE DE PRESSE

L’association « David & Jonathan » demeure très réservée sur l’avis du Conseil Permanent Luthéro-Réformé (CPLR) à propos de l’accueil des homosexuel-les tant dans les paroisses qu’au ministère.

Nous venons de prendre connaissance de l’avis du Conseil Permanent Luthéro-Réformé (CPLR) sur l’accueil des homosexuel-les tant dans les paroisses qu’au ministère (www.protestants.org).

Si l’on perçoit bien que le dialogue instauré dans les paroisses a permis de modifier sensiblement et positivement le regard porté sur les gays et les lesbiennes, il n’en ressort pas moins de grandes réticences. Il est souligné que l’accueil des homosexuel-les est inconditionnel (surtout s’ils-elles demeurent discret-es…) mais jusqu’où ? Dans les conseils presbytéraux, la catéchèse,… ? Les pasteurs homosexuel-les (et oui, il y en a !) sont renvoyé-es dans leur placard. Ils-elles font l’affaire aujourd’hui à condition que l’on n’apprenne pas leur sexualité différente. Cela amène celles et ceux qui pourraient être appelé-es au ministère à taire leur situation. Pour l’instant la question de la bénédiction de couples n’est pas ouverte. A aucun moment, les Eglises ne se sont interrogées sur la fécondité des homosexuel-les, sur ce qu’ils-elles pourraient apporter dans l’expression d’une foi collective, d’une vie de paroisse.

« David & Jonathan » accueille l’ouverture du CPLR et s’inscrit dans un dialogue à poursuivre avec nos différentes Eglises. C’est chemin faisant, ensemble, que l’on se découvrira croyant-es et aimé-es de Dieu.

Forte d’une expérience de plus de 30 ans, s’était invitée au débat en envoyant un document de réflexions et de témoignages au CPLR, autour des thèmes de l’altérité, de la visibilité, de la lecture de la Bible, des bénédictions de couples homosexuels…. Vous pouvez télécharger ce texte d’une cinquantaine de pages :

Pièces jointes