Documentaire de Claire Simon , 2002

Ce documentaire est construit autour d’un personnage unique, Mimi, une femme d’une soixantaine d’années, qui a toujours vécu dans le sud de la France, à et près de Nice. Elle raconte ses souvenirs d’enfance et son éveil à l’amour des femmes. Elle dit comment, croyante, elle a pu accepter son homosexualité grâce à la rencontre avec un religieux. Habitant dans un petit village provençal, elle raconte comment les gens l’ont accueillie et l’ont intégrée dans leur communauté.

Nous sommes loin, dans ce film, des clichés du lesbianisme parisien. Le vécu qui nous est proposé est exemplaire par sa banalité et son universalité. Il montre qu’une femme ne se réduit pas à sa sexualité, que cette composante importante n’inscrit pas néanmoins celle qui la porte dans la marge de la société. L’expérience de Mimi permet aussi de réfléchir aux relations des homosexuels avec l’Eglise. Dans son cas, loin d’être une barrière, la religion a permis l’épanouissement.