(USA)

John est un jeune flic dans une petite ville perdue de l’Illinois. Il est obligé de quitter sa ville natale à cause de la découverte de son homosexualité par ses collègues. Il décide de s’installer à Los Angeles dans l’espoir de vivre sa sexualité au grand jour. Son innocence, son physique avantageux et son charisme lui permettent de trouver rapidement sa place au sein de la communauté gay de la ville et surtout des “ parties ”, ces soirées extravagantes où toutes les jouissances et tous les excès sont autorisés. John est fasciné par le glamour de ces fêtes où se mélangent sexe débridé, drogue en tout genre et techno.

Son interdiction au moins de 16 ans nous donne déjà un avant goût de ce que l’on peut attendre de ce film. C’est un film pour les garçons, ou pour les filles qui aiment les garçons bien faits. Est mis en avant les muscles et la beauté extérieure pour mieux nous démontrer que cela n’est pas suffisant pour nous amener à un bonheur qui dure. On pourrait croire que c’est un film qui fait l’apologie de la drogue et de l’insouciance mais petit à petit on commence à comprendre que cela ne mène à rien. Les amis de John sont là pour lui mettre des limites qu’il n’acceptera qu’au moment du drame final.

C’est un superbe film, les garçons sont vraiment dans le pur style américain. L’histoire est aussi vraiment bien faite et nous montre ce que sont vraiment ces “ parties ” qui n’existent qu’aux Etats-Unis.