Film réalisé par David Moreton, 1998

1984. Dans une bourgade de l’Ohio. Eric travaille pendant les vacances d’été dans un restaurant avec son amie Maggie. Ils y rencontrent Angie, lesbienne et Rod, gay, tous deux déclarés. Maggie en pince visiblement pour Eric qui, lui, ne semble pas vraiment savoir où est son désir. Le film développe de façon juste et réaliste les hésitations sentimentales, et existentielles, entre ce qui se vit autour de nous, et ce qui nous travaille dans le secret. Maggie est fort charmante mais Rod est craquant. Petit à petit, Eric nous montre ses avancées et ses doutes : il prend le risque de ses choix musicaux et vestimentaires, ose vivre ses premières amours, accepte de séduire et d’être séduit. Mais il court conjointement le risque que son désir ne soit pas partagé, que des amis et ses parents se mêlent de ses choix et fassent connaître leur désapprobation.

Plus encore, l’histoire d’Eric illustre le risque de courir se réfugier dans le ghetto, mais il nous montre tout autant combien un lieu où l’on peut être soi-même sans craindre les quolibets et les injures, est un lieu de libération et d’épanouissement. « S’agit-il juste d’une phase ? » « Les hommes n’aiment-ils que le sexe ? » Autant de questions qui hantent Eric, confronté à l’amour sans amant, aux amants sans amour.